août 192013
 

Morelle noire et pariétaire dans la rue Saint-Vincent sur la Butte de Montmartre en été, Paris 18e (75)
Parmi les nombreuses mauvaises herbes ou plutôt les plantes sauvages qui vivent dans Paris, la morelle noire (Solanum nigrum) et la pariétaire (Parietaria officinalis ou P. judaica ?) sont très communes et poussent avec une belle vigueur.

Morelle noire et pariétaire dans la rue Saint-Vincent sur la Butte de Montmartre en été, Paris 18e (75)
Sur les deux photos, la grande plante au centre avec les petites boules vertes, c’est la morelle noire, dénommée également tue-chien ou raisin du loup. À son pied, en tapis dense le long du mur, c’est la pariétaire, qui porte aussi les noms de casse-pierre, perce-muraille ou épinard des murailles. Des appellations très évocatrices !

La première est annuelle, toxique et appartient à la famille des Solanacées, la seconde est vivace et fait partie des Urticacées.

Très envahissantes quand elles s’installent, ces herbes sauvages sont faciles à arracher. Le plus tôt avant la formation des baies ou des graines permettant d’éviter une propagation vite incontrôlable.

 

août 182013
 

Weed 4 life, graffiti dans une rue de la Butte de Montmartre en été, Paris 18e (75)

Un graffiti photographié hier dans une rue de la Butte de Montmartre (Paris 18e) où je me baladais pour nourrir mon blog avec de nouvelles idées jardinières et parisiennes. Sur le coup, j’ai traduit « weed » par mauvaise herbe, je trouvais le slogan assez sympa, une mauvaise herbe pour la vie… Mais il n’en est rien, ce tag fait allusion à l’herbe qui se fume, la marijuana, le cannabis (sic !).

N’étant pas du tout un adepte, je n’ai pas reconnu la feuille à sept folioles caractéristique de cette herbe défendue. C’est en tapant « weed 4 life » dans Google que j’ai compris.
Je n’adhère pas à ce slogan (je suis totalement « life without weed »), mais il existe, dessiné dans la capitale… Et il ne parle pas de mauvaise herbe pour celles et ceux qui ne parlent pas l’anglais.

D’où l’intérêt d’avoir toujours le réflexe de vérifier sur Internet ou ailleurs ce que peut signifier une inscription sur un mur, aussi anodine qu’elle puisse paraître parfois et même si elle s’affiche à la vue du plus grand nombre…

août 092013
 

Clôture couverte de liseron des haies, jardins des Petits Passages, rue Petit, Paris 19e (75)

Quand on laisse faire la nature ou quand on l’aide un peu, elle nous donne parfois d’heureuses surprises comme cette clôture couverte de liseron des haies aux immenses fleurs en trompettes blanches qui valent bien les fleurs des autres ipomées cultivées. Très classe !

Une belle surface pour s’étaler, quelques arrosages aux heures les plus chaudes, il n’en faut pas plus pour voir prospérer le liseron des haies, naturellement volubile et envahissant.

juil 272013
 

Semis spontané de paulownias ou catalpas dans la rue du Commandant René Mouchotte, Paris 15e (75)

Après le semis de paulownias sur la pile du Pont Marie (Paris 4e), voici d’autres semis de catalpas ou de paulownias, je n’ai pas pensé à regarder de près, qui poussent sur un petit terre-plein au milieu de la rue du Commandant René Mouchotte (Paris 15e).

4 bébés arbres qui ne demandent qu’à pousser et prospérer…

juil 262013
 

Semis spontanés de paulownias sur une des piles du Pont Marie, Paris 4e (75)

Des paulownias ont été se ressemer sur une des piles du Pont Marie dans le 4e arrondissement de Paris, à quelques mètres à peine au-dessus de la Seine. Et ces semis spontanés semblent bien se porter, malgré le manque évident de terre, les fortes températures et la sécheresse qui les accompagne.

Semis spontanés de paulownias sur une des piles du Pont Marie, Paris 4e (75)

Hormis dans de la pierre, je ne vois pas très bien où peuvent pousser les racines de ces jeunes arbres…

Continue reading »

juil 252013
 

Friche envahie d'arbres aux papillons (Buddleia davidii), Paris 19e (75)

En quelques mois seulement, les arbres aux papillons ont colonisé et envahi un terrain laissé en friche entre la rue de l’Ourcq et le canal de l’Ourcq dans le 19ème arrondissement de Paris. Cet espace qui sera construit un jour prochain se retrouve tapissé et fleuri, un véritable jardin aux buddléias.

Friche envahie d'arbres aux papillons (Buddleia davidii), Paris 19e (75)

Continue reading »