juil 092012
 

Bégonia tubéreux Non Stop à fleurs doubles blanches salies par les pluies répétées, parc des Buttes Chaumont, Paris 19e (75)

Sale temps pour les fleurs d’été qui sont douchées à répétition, avec violence parfois. Résultat, les fleurs des parterres qui sont près du sol se retrouvent maculées de terre, comme ce pauvre bégonia tubéreux blanc pur qui est devenu blanc sale.

Bégonia tubéreux Non Stop à fleurs doubles blanches salies par les pluies répétées, parc des Buttes Chaumont, Paris 19e (75)

Ce n’est pas joli, mais cela n’est pas grave pour la plante. Par contre, si cette humidité continue encore, ce sont les maladies cryptogamiques qui risquent de se déchaîner sur ces plantes bulbeuses : mildiou, pourriture grise ou oïdium.

juil 082012
 

Défilé du carnaval tropical de Paris sous une pluie battante, boulevard Voltaire, Paris 11e (75)

La fête avait pourtant bien commencé, le défilé du carnaval tropical de Paris étant parti alors que le temps se maintenait, plutôt nuageux. Un temps agréable, parfois ensoleillé. Et une nouvelle fois vers 16-17h, les nuages se sont accumulés et un déluge s’est abattu sur les carnavaliers et les nombreux visiteurs. Même avec un parapluie, difficile de ne pas être trempé.

Défilé du carnaval tropical de Paris sous une pluie battante, boulevard Voltaire, Paris 11e (75) Continue reading »

juil 082012
 

Tour Eiffel dans les nuages vue depuis le parc de Belleville, Paris 20e (75)

Encore un samedi et une journée d’été bien arrosés ! La pluie s’est une nouvelle fois invitée sur la capitale dans l’après-midi, avec quelques averses diluviennes. Du haut du parc de Belleville, cela donnait un spectacle plutôt inquiétant…

Tour Eiffel dans les nuages vue depuis le parc de Belleville, Paris 20e (75)

Beau ciel d’orage et nuages noirs qui enveloppent la Tour Eiffel au passage.

Tour Eiffel dans les nuages vue depuis le parc de Belleville, Paris 20e (75)

Il devait tomber une bonne averse. À ce moment là, j’étais encore au sec sur les hauteurs de Paris. La douche devait arriver plus tard dans l’après-midi…

juil 062012
 

Lavande fleurie au-dessus d'une grande flaque d'eau après un orage, Cap 18, Paris 18e (75)

Les plantes et les jardins ne manquent pas d’eau pour l’instant à Paris et en proche région ! Le soleil n’arrive décidément pas à s’installer sans qu’il y ait aussitôt un orage qui se déchaîne et nous déverse ses trombes d’eau.

Photo prise hier en fin de journée, la pluie n’étant pas encore terminée. Un temps à ne pas mettre une lavande dehors !

juin 302012
 

Le mois de juin 2012 a été marqué par de nombreux passages pluvieux en début de mois sur l’ensemble de la France, puis par des conditions contrastées entre le nord et le sud du pays. À Paris et en région parisienne, nous n’avons pas été gâté !

Écart à la moyenne mensuelle de référence 1981-2010 de la température maximale 1er au 28 juin 2012 - France / Météo France

Sur la France, les températures moyennes sont relativement proches des normales, mais le pays est coupé en deux avec des températures fraîches pour la saison sur la moitié nord, et relativement douces plus au sud. La Corse, la Provence, la Côte d’Azur, les Pyrénées-Orientales et le sud de l’Auvergne ont bénéficié de températures moyennes supérieures à la normale de plus de 1°C. Continue reading »

juin 142012
 

Botte rieuse, salon Lire au jardin 2012, château du Grand Trianon, Domaine de Versailles

Cette botte ornée d’un grenouille souriante est tout à fait de circonstance compte tenu de la météo catastrophique de ce printemps. Mais quel temps pourri !

Et me voici avec une angine au mois de juin, à une semaine de l’été…

Les prévisions saisonnières de la Chaine Météo sont plutôt mitigées pour la météo de l’été prochain :

  • Le mois de mai est un indicateur assez représentatif du temps qui devrait dominer pendant l’été : les conclusions confirment donc une saison orageuse active, c’est à dire un temps souvent changeant, présentant des « pics de chaleur » suivis de vagues orageuses et de rafraichissements.
  • Les abondantes précipitations survenues depuis début avril excluent désormais le spectre de la sécheresse. Comme prévu initialement la saison des orages est active, ce qui permet une hydratation des sols superficiels pour l’agriculture.
  • Juin : Au final, ce mois de juin devrait être assez chaud et surtout très orageux sur la France métropolitaine. On peut craindre des phénomènes violents. Orages et jours de fortes chaleurs alterneront.
  • Juillet : Ce serait le mois le plus estival : assez bien ensoleillé, ponctuellement très chaud, avec tout de même cette tendance orageuse persistante notamment sur l’est du pays et en montagne. On risque donc des vagues de chaleur ainsi que de violents orages, susceptibles d’entrainer encore des dommages.
  • Août : Le mois d’aout pourrait être moins chaud et parsemé de jours de pluie et d’orage. Il n’est pas possible d’en dire plus pour l’instant, mais il semble logique qu’une anomalie chaude ne puisse pas se maintenir uniformément tout l’été. Mais les indices restent globalement « de saison ». Certains modèles envisagent une anomalie « un peu plus fraiche ».
  • Septembre : De saison. Tendance agréable. Assez bien ensoleillé, avec des conditions anticycloniques. Les premiers orages méditerranéens pourraient s’organiser dans le sud-est.

Faisons contre mauvaise fortune bon coeur car cela pourrait être bien pire, comme le rappellent les relevés de Météo France.
Records mensuels de température minimale observés :

  • le 5 juin avec 1,6°C à Epehy (Somme), l’ancien record étant de 1,8°C le 12/06/2011;
  • le 5 juin avec 1,7°C à Montdauphin (Seine-et-Marne), l’ancien record étant de 2.6°C.
  • le 9 juin avec 5,1°C à Fontenay (Vendée), l’ancien record étant de 5,4°C le 5 juin 2005.