juil 282014
 

Pavonia 'Miskii' (Malvacées) en pleine floraison sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Le changement de place pour un emplacement beaucoup plus ensoleillé sur mon balcon réussit à mon pied de Pavonia ‘Miskii’. En quelques mois, il a formé un petit buisson et donne des grandes fleurs rouge vif qui rappelle celle d’un hibiscus rose de Chine. J’adore !!!

Pavonia 'Miskii' (Malvacées) en pleine floraison sur mon balcon en été, Paris 19e (75) Continue reading »

juil 252014
 

Alcathea suffrutescens 'Parkallee' (Malvacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
J’aime tellement cette plante et c’est un tel plaisir de la voir fleurir chaque année aussi généreusement sur mon balcon parisien que je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager ces quelques photos prises hier au petit matin.

Alcathea suffrutescens 'Parkallee' (Malvacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75) Continue reading »

juil 252014
 

Touffe de Begonia grandis ssp. evansiana 'Alba' prêt à fleurir sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Plus précoce que les années précédentes, ma touffe de Begonia grandis ssp. evansiana ‘Alba’ s’apprête à fleurir, les premiers boutons floraux étant apparus depuis plusieurs jours déjà.

Quand elle se plait, cette espèce de bégonia rustique pousse vite et prend de l’ampleur en quelques années. Il y a deux ans, ce n’était qu’une minuscule pousse. L’emplacement doit lui plaire, car le feuillage a pris de belles proportions. Il faut dire que je lui avais trouvé un emplacement de choix, en veillant à ce que les plantes voisinent ne lui fassent pas d’ombre. À noter l’aspect bleuissant des grandes feuilles vertes qui bleuissent quand le temps se rafraichit avec une forte humidité et une lumière plutôt faible.

Anémone du Japon, bégonia grandis… Leur floraison montre que l’été est déjà bien avancé.

juil 202014
 

Alcathea x suffrutescens 'Park Allée' sur mon balcon en été avec des fleurs de couleur rose, Paris 19e (75)
L’Alcathaea suffrutescens ‘Parkallée’ donne une profusion de fleurs doubles café au lait. Une couleur rare qui peut prendre quelques teintes roses quand les températures se rafraichissent en fin d’été et au début de l’automne. Mais un petit rameau sur une grande tige florale vient de donner uniquement des fleurs roses.

Il existe une autre variété, Alcathaea suffrutecens ‘Parkrondell’ aux fleurs doubles rose soutenu. Sans le vouloir, je me retrouve avec deux variétés en une… Mais je préfère le coloris café au lait !

juil 202014
 

Alcathea x suffrutescens 'Park Allée' sur mon balcon en été après un orage, Paris 19e (75)
Un orage court mais avec de très fortes rafales de vent s’est abattu sur l’est parisien aujourd’hui. Les bourrasques violentes couchaient mes plantes les plus hautes et j’ai bien cru que les hautes tiges de mon Alcathea ‘Park Allée’ allaient céder. Mais, comme le roseau, elles ont plié, mais pas rompu !

L’orage venait du nord-est et a donc frappé de plein fouet mon balcon habituellement protégé des vents d’ouest dominants. Heureusement que j’avais stabilisé la touffe en attachant la base des grandes hampes florales à la rambarde du balcon sur un mètre de hauteur environ au fur et à mesure de leur développement. Mais les tiges dépassent les 2,50m de hauteur pour certaines, elles sont donc sensibles au moindre coup vent un peu fort. Ce soir, elles ont un air très penché. J’essaierai de les redresser demain matin quand le balcon aura séché.

juil 142014
 

Impatience de Nouvelle Guinée F1 Divine sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Mon gros pied de coeur-de-Marie ‘Valentine’ s’étant mis en repos très tôt dés le début de l’été, une des mes grosses potées s’est retrouvée très vide une fois le feuillage coupé au ras du sol. Je me suis mis en quête de plantes annuelles pouvant fleurir à l’ombre. Problème, début juillet il n’y a plus grand chose dans les jardineries et chez les fleuristes. Mais en passant dans la jardinerie Hermès à Neuilly-sur-Seine (92), j’ai trouvé des très beaux pieds d’impatience de Nouvelle Guinée ‘Divine’.

Les grandes fleurs blanches, le feuillage très sain et la vigueur des jeunes plantes m’ont incité à prendre ces impatiences. Le temps plutôt arrosé depuis le début de l’été a balayé mes réticences pour ces plantes d’ombre qui supportent difficilement la chaleur sèche de certains étés parisiens. Mais les plants aussitôt achetés aussitôt installés se sont redressés très vite en prenant un port bien étalé et touffu. Cet hybride est donné comme étant très florifère et plus résistant aux maladies notamment au mildiou de l’impatience. Il semble en effet très vigoureux et bien poussants. ‘Divine’ le restera-t-elle ? À suivre !