déc 082011
 

Muscaris forcés, Paris 19e (75), décembre 2011, photo Alain Delavie

Et oui, vous ne rêvez pas, ce sont bien des muscaris on ne peut plus fleuris quelques semaines à peine avant Noël, alors même que l’automne n’est pas terminé.

Ils sont adorables, mais que vont nous vendre les fleuristes au printemps prochain ? Des sapins de Noël ?
Déjà que les cactus de Noël commencent à nous arriver en fin d’été avec des primevères acaules aux fleurs géantes et clinquantes, sans parler des minis rosiers et des chrysanthèmes que l’on nous propose toute l’année, du 1er janvier au 31 décembre. Et depuis peu, les cerises sont revenues sur les étals, à côté des mandarines et autres clémentines.

Remarquez, si la folie des plantes forcées à tout va continue avec toujours un peu plus d’avance sur la date normale de floraison, à force, on va peut être tellement avancer ces pauvres bulbes à fleurs… qu’ils seront peut-être fleuris au printemps.