juin 042011
 

Le jardin écologique forme un petit ilôt de nature au sein du Jardin des Plantes de Paris. Il accueille la faune et de la flore de l’ Île-de-France. Toute la diversité écologique du Bassin parisien y est représentée, avec en ce moment les floraisons des plantes messicoles trop souvent disparues des cultures céréalières.

Fleurs messicoles (coquelicots, bleuets, etc.) dans le Jardin écologique, Jardin des plantes, Paris 5e (75)

Fleurs messicoles (coquelicots, bleuets, etc.) dans le Jardin écologique, Jardin des plantes, Paris 5e (75), juin 2011, photo Alain Delavie

Coquelicots (Papaver rhoeas), bleuets (Centaurea cyanus), dauphinelles ou pieds d’alouette (Delphinium ajacis)… Des petites fleurs qui ont pratiquement disparu des champs de céréales du fait des désherbages chimiques trop répétés pour augmenter les rendements.

Fleurs messicoles dans le Jardin écologique, Jardin des plantes, Paris 5e (75)
Fleurs messicoles dans le Jardin écologique, Jardin des plantes, Paris 5e (75), juin 2011, photo Alain Delavie

Continue reading »

mai 212011
 

À l’occasion de la Fête de la Nature 2011, la Ville de Paris, Natureparif et le Muséum National d’Histoire Naturelle invitent petits et grands à participer samedi 21 mai de 14h à 18h à une chasse aux trésors inédite dans les parcs et jardins de la capitale.

Au terme de ce parcours urbain à la découverte de la biodiversité – animé par les éco-éducateurs de la Ville, le Muséum National d’Histoire Naturelle et plusieurs associations partenaires- les participants recevront de nombreux lots. Auparavant, ils devront participer à au moins trois des huit animations gratuites proposées dans six espaces verts parisiens.

Programme des animations :

  • Les jardins d’Éole, rue du Département (18e).
    Animations autour de l’apiculture et des sciences participatives proposées par l’ADAIF, l’UNAF et Planète Science.
  • Le jardin partagé « Le poireau Agile » dans le square Villemin, 14 rue des Récollets (10e).
    Animations autour du jardinage biologique et des jardins partagés proposées par Ville main jardins et Graine de Jardins.
  • Le Parc Floral de Paris, 118 rue de la Pyramide (12e)
    Animations autour de l’arbre, de la biodiversité et de la photo-naturaliste proposées par les éco-éducateurs de la Ville de Paris et l’ASCPF. Les participants sont invités à se munir de leur appareil photo numérique.
  • Le jardin Naturel, 120 rue de la Réunion (20e)
    Animation autour de la biodiversité en milieu humide proposée par les éco-éducateurs de la Ville de Paris.
  • Les Arènes de Lutèce, 47 rue Monge (5e)
    Animation autour de la découverte du chant des oiseaux proposée par SONATURA
  • Le Jardin des Plantes, place Valhubert (5e)
    Animations autour de différents dispositifs de comptage des espèces : insectes, papillons, escargots, bourdons, chauve-souris… proposées par le Muséum National d’Histoire Naturelle.
mai 202011
 

Pour la 5ème édition de la Fête de la Nature, le Muséum propose de nombreuses activités aux familles et aux amoureux de la nature dans un Jardin des Plantes en pleine ébullition. Venez profiter de ce bel évènement en famille : de nombreux ateliers sont à destination des enfants !

Un programme riche et varié, dans un Village de la nature qui réunit les associations naturalistes présentes aux côtés du Muséum pour la conservation :

  • Une vingtaine d’animations dans le village,
  • 7 visites guidées différentes dans le Jardin des Plantes par les jardiniers : jardin des Iris et des plantes vivaces…
  • Un parcours poétique pour le jeune public proposé par les étudiants de Censier/Sorbonne
  • Des démonstrations autour d’instruments de musique en matériaux naturels.

Et aussi le nouveau Festival de films Pousse-pousse !
Un festival imaginé pour les enfants (de 2 à 10 ans) et pour les parents, qui vous entraînera dans les différentes formes du cinéma d’animation. Un festival d’émotions, de nature et de couleurs, en 5 séances exceptionnelles dont une consacrée au plus connu des chatons, Chatran (attention, film culte, pour les petits et les grands !).

L’an dernier, 40 000 visiteurs sont venus fêter la nature au Jardin des Plantes.

Programme du Village de la nature

1. Fascinantes chauves-souris !
Par le Muséum national d’Histoire naturelle et l’Association Azimut 230.
Que mangent les chauves-souris, quels sont leurs comportements ? Collections naturalisées et jeu d’inventaire permettent de mieux connaître cet animal utile à la nature et à l’homme.

2. « Fêtes » pousser l’imagination
Par l’Office National des Forêts
Atelier conté pour apprendre à reconnaître les animaux de la forêt, atelier de moulage autour des traces à retrouver plus tard en forêt, atelier de plantation sur la flore forestière.

3. Les secrets dévoilés de l’ « Atlas des oiseaux nicheurs de Paris »
Par le Centre Ornithologique d’Ile de France.
Les ornithologues expliquent comment ils parviennent à identifier les oiseaux nicheurs de Paris : écoute et observation de leurs morphologies, comportements et attitudes.

4. A la découverte des papillons et des escargots de nos jardins
Par Noé Conservation.
Apprenez à reconnaître les espèces de papillons et escargots communs pour mieux les protéger et peut-être aussi participer aux opérations de suivi de ces populations.

5. Suivons la nature de plus près
Par Vigie-nature et le Service du Patrimoine naturel du Muséum national d’Histoire naturelle.
Initiation à différents dispositifs de comptage des espèces : insectes, papillons, escargots, bourdons, chauve-souris… Découvrez également la biodiversité de votre localité.
Continue reading »

mai 132011
 

Pour vous permettre de participer plus facilement à l’observatoire Sauvages de ma rue et à l’observation des plantes que l’on peut rencontrer en ville, un petit ouvrage vient d’être publié : Sauvages de ma rue Guide des plantes sauvages des villes de la région parisienne.

(Format : 12 x 18 cm, 256 pages, 10 euros)

Cet ouvrage présente les 100 espèces de plantes sauvages les plus répandues dans les espaces publics des villes et villages de la région parisienne (dans les rues, les parcs, les chemins, etc.).

Chaque espèce est décrite d’une façon claire, sans terme technique, afin que tout citadin, sans aucune formation en botanique, puisse apprendre à identifier celles qui poussent autour de chez lui. Les descriptions sont assorties de photographies. Des informations sont fournies sur l’écologie de ces espèces (les endroits où on les trouve préférentiellement) ainsi que leur usage alimentaire ou médicinal.

Le lecteur sera peut-être surpris de constater à quel point ces plantes, considérées pour la plupart comme des mauvaises herbes, possèdent des vertus oubliées.

Ce catalogue de référence unique des plantes sauvages qui peuplent les villes de la région parisienne permet non seulement aux citadins de reconnaître les plantes qu’ils croisent quotidiennement dans leur rue, aux pieds des arbres, sur les trottoirs et dans les pelouses, mais leur donner également la possibilité de participer à l’inventaire de la flore des villes organisé par le Muséum National d’Histoire Naturelle et l’association Tela-Botanica, dans le cadre du programme Vigie Nature.

fév 082011
 

Le Muséum national d’Histoire naturelle conserve une importante collection de statues. La plupart ornent le Jardin des Plantes, à l’origine lieu d’enseignement de la botanique, mais aussi jardin d’agrément. Véritable catalogue de ce musée en plein air, l’album « Les statues du Jardin des plantes » analyse ces œuvres, en raconte la genèse, et fait découvrir une histoire très vivante, à la confluence de l’histoire de l’art, des sciences et des institutions.


Enrichi de nombreuses photographies, signées notamment d’Adeline Bommart et Manuel Cohen, il se fait aussi guide de visite puisqu’un plan détaillé du Jardin permet de situer chacune des statues.

De l’imposant « monument à Buffon » signé Pajou (1776) au buste de Théodore Monod par Nacéra Kaïnou (2001), certaines œuvres racontent l’histoire de l’institution à travers ses grands hommes. D’autres, par leur mode de représentation de l’animal ou de ses relations avec l’homme, témoignent du rapport de la société à la science et à la nature au cours des deux derniers siècles. L’emblématique « ours blanc » de François Pompon (1928) poursuit ainsi la lignée de la sculpture naturaliste. Enfin nymphes et amours s’inscrivent dans une tradition décorative propre à l’art des jardins. L’auteur, Françoise Serre était conservateur en chef à la Bibliothèque centrale du Muséum.

Les statues du Jardin des Plantes, l’album
par Françoise Serre
Éditions du Muséum
64 pages, prix : 12 €
Disponible dans les boutiques du Muséum National d’Histoire Naturelle.

fév 022011
 

L’Année internationale des forêts débute officiellement aujourd’hui, le 2 février 2011. Le Muséum National d’Histoire Naturelle proposera au cours des prochains mois de nombreux rendez-vous.

2011 a été proclamée Année internationale des forêts par l’Assemblée générale des Nations Unies : « il faut des efforts concertés de sensibilisation à tous les niveaux pour renforcer la gestion durable, la conservation et le développement viable de tous les types de forêts, dans l’intérêt des générations présentes et futures ».

L’enjeu est international par l’ampleur du domaine concerné (environ 1/3 de la surface du globe) et la menace que représentent l’exploitation et la destruction des forêts pour la biodiversité. Les forêts abritent environ les 2/3 des espèces animales et végétales recensées.

La forêt est l’affaire de tous, des espèces qui y vivent et des hommes qui l’exploitent ou s’y promènent. Réserve de nourriture, d’énergie, de matériaux, sa préservation est essentielle au maintien de la biodiversité. Pour mieux la gérer, il faut mieux la connaître.

Au Muséum, la forêt mobilise de nombreux chercheurs dans plusieurs disciplines. De plus, les jardins botaniques et zoologiques offrent une grande diversité d’espèces dont la mise en valeur, par des parcours balisés, donnera un bel aperçu des arbres des forêts du monde.

Les rendez-vous « Forêts » au Muséum :

Un week-end de sensibilisation tous publics

Du 10 au 13 février, en partenariat avec le Ministère de l’Ecologie, sur le thème couplé : forêts et chauves-souris, avec notamment un spectacle, des projections de films, des débats avec des chercheurs.

Des parcours « arbres »

À l’Arboretum de Chèvreloup du 1er avril au 15 novembre : des parcours balisés (3 parcours différents de 1 à 3 heures de marche) permettent aux visiteurs d’admirer 40 arbres remarquables.
Dans les allées du Jardin des Plantes et dans les Grandes Serres du 15 avril au 30 octobre : un circuit ponctué de totems mène de la Grande Serre pour l’évocation des forêts de Guyane, des Antilles ou de la Réunion, à la Serre de Nouvelle-Calédonie pour les forêts endémiques, et enfin à la Serre de l’Histoire des plantes pour découvrir les forêts qui ont disparu. Le parcours serpente dans les allées du Jardin, dans le labyrinthe où depuis le XVIIIème de nombreuses espèces méditerranéennes ont été plantées ; il passe par le Jardin écologique, représentatif des forêts d’Île-de-France. L’allée Cuvier accueille les informations sur les forêts des montagnes de France, en surplomb du Jardin alpin. Enfin, dans l’axe de la perspective, un bosquet d’arbres et d’arbustes présente quelques-unes des espèces ligneuses des forêts d’Île-de-France.

Un cycle de conférences « La forêt : son rôle, son état, vie et mœurs de ses habitants »

Le lundi à 18 h.
28 février : Les forêts françaises.
7 mars : Forêt, climat et cycle du carbone.
14 mars : La dynamique et l’architecture des arbres en forêt guyanaise.
28 mars : Quelle(s) forêt(s) en France en 2100 ?
4 avril : Des forêts et des hommes sous les tropiques, une vieille cohabitation.
2 mai : Est-il bon pour la santé de vivre en forêt équatoriale ?
16 mai : Nouveaux regards sur les Pygmées aujourd’hui en Afrique centrale.
23 mai : Forêts du Brésil : cueillette à l’extractivisme, biodiversité.
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles (120 places).
Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution, 36, rue Geoffroy Saint-Hilaire, Paris 5e.

Un cycle de films « L’usage de la forêt »

Samedi 12 février à 16h : L’homme qui plantait des arbres et Les hommes de la forêt 21.
Lundi 14 février à 18h : Voyage vers la forêt et L’origine de la pomme ou le Jardin d’Eden retrouvé.
Samedi 12 mars à 15h30 : Le bruit du canon et Arbres, un voyage immobile.
Lundi 11 avril à 18h : D’une rare crudité et Secrets de plantes : l’if, aux frontières de la vie.
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles (120 places).
Auditorium de la Grande Galerie de l’Evolution, 36, rue Geoffroy Saint-Hilaire, Paris 5e.

Un chercheur / un livre

Les Grandes Serres du Jardin des Plantes, Plantes d’ici et d’ailleurs
Lundi 31 janvier à 18h : Les principaux acteurs de la rénovation de ce palais de verre et de métal nous invitent à la rencontre de plantes remarquables et de leur histoire évolutive. Ils nous racontent l’histoire des Serres et les coulisses de cette rénovation. Présentation suivie d’une dédicace avec : Dario de Franceschi, paléobotaniste, département Histoire de la Terre, Muséum ; Eric Joly, directeur du Jardin des Plantes ; Denis Larpin, responsable scientifique des collections tropicales du Muséum.
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles (120 places).
Auditorium de la Grande Galerie de l’Evolution, 36, rue Geoffroy Saint-Hilaire,Paris 5e.

Le Bar des Sciences

Mercredi 16 mars à 19h30 : Ce débat convivial, animé par Marie-Odile Monchicourt, journaliste à France Info, réunit chercheurs du Muséum, intervenants extérieurs et public.
Café restaurant La Baleine, Jardin des Plantes, 47, rue Cuvier, Paris 5e.

Et aussi :

  • Des ateliers pour enfants lors des dimanches de l’Office National des Forêts, du 18 mai au 10 juillet, dans le Jardin des Plantes ;
  • Des animations sur le thème de la forêt lors de la Fête de la nature, du 18 au 22 mai.

Un site internet dédie sera mis en ligne courant 2011, présentant les travaux de recherche menés au Muséum dans ce domaine, et proposant des interviews vidéo des scientifiques.