fév 122012
 

Boule de graisse accrochée à la grille du Parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75)

La vague de froid intense qui se prolonge a durci la terre, gelé les points d’eau et fait disparaître nombre de petites bestioles qui entrent dans le menu des oiseaux qui doivent en plus résister aux températures négatives même pendant la journée. Sale temps pour la gente plumée des villes et des jardins.

Oublions les morceaux de pain ou de gâteaux qui ne sont pas des aliments pour les oiseaux, quels qu’ils soient. Il faut plutôt accrocher des boules de graisses et distribuer des graines, si possible dans des endroits inaccessibles aux chats. L’eau liquide étant rare, il faut installer des petits abreuvoirs et surtout penser à renouveler l’eau souvent car elle gèle vite. Actuellement, il faut intervenir deux fois par jour en versant de l’eau tiède, sinon les oiseaux se retrouveront devant un bloc de glace, comme c’est un peu partout le cas dans la nature.

Les merles aiment les fruits (pommes et poires) –surtout pourries- posées sur le sol.
Les tourterelles et les pigeons sont attirés par les céréales.
Les mésanges apprécient les pains de graisse à base de suif ou de saindoux ou de graisse végétale fondue puis redurcie. Les cacahuètes (non salées surtout) et les graines de tournesol les régalent aussi.
Le rouge-gorge recherche des petites graines tombées sur le sol.

Le saviez-vous ?
En une seule nuit en hiver, une mésange peut perdre jusqu’à 10% de son poids !

déc 282008
 

Le thermomètre a fait une belle chute et les températures sont glaciales, surtout dans les endroits exposés au vent de Nord/Nord-Est qui vous transit en quelques minutes. Les oiseaux sont en quête de nourriture, c’est le moment d’installer quelques mangeoires.Depuis une semaine, la boule que j’avais accrochée devant l’une de mes fenêtres sur la rambarde du balcon, est de plus en plus souvent visitée. Elle est même presque dévorée aujourd’hui dimanche, j’ai été obligé de m’en procurer d’autres pour nourrir les passereaux qui viennent nombreux sur mon balcon.
Mésange à tête bleue et moineaux sont les plus assidus. De bien sympathiques visiteurs ! Une femelle merle est passée, mais la disposition de la boule de graisse et de graines ne devait pas lui convenir et elle m’a vite repéré derrière la fenêtre alors que j’attendais pour faire quelques photos.
Une seule boule pour de nombreux affamés, cela a provoqué quelques chamailleries entre les moineaux qui se sont souvent volés dans les plumes.Attention :
– il ne faut pas jeter des miettes de pain ou de brioche. Ces deux aliments sont totalement déconseillés et même dangereux pour la plupart des oiseaux rencontrés en ville.
– quand vous installez une mangeoire remplie de graines, évitez de la suspendre au-dessus d’un massif car il y a toujours des graines qui tombent et au printemps prochain, vous allez voir apparaître un grand nombre d’herbes non désirées parmi celles que vous aviez plantées.