fév 062014
 

En raison des conditions météo particulièrement clémentes cet hiver, la première expérience participative sur le comportement des oiseaux en hiver « Compet’ à la mangeoire » est prolongée d’un mois : les passionnés d’oiseaux ont jusqu’au 15 mars pour participer.

Chardonnerets élégants et tournesol sur une mangeoires, photo © Lisa Garnier
« Compet’ à la mangeoire » est la première expérience participative du nouveau volet de Vigie-Nature : Vigie-Manip’.
Depuis le 18 novembre dernier, des « observateurs – expérimentateurs » sont invités à compter les oiseaux sur deux mangeoires plateaux identiques. Tout l’enjeu de l’expérience étant d’explorer les choix alimentaires et les interactions entre espèces des oiseaux des jardins, en fonction de la nourriture disponible et du nombre d’individus présents sur les mangeoires.

Un hiver doux, des oiseaux discrets…
Les conditions météorologiques de cet hiver, plutôt douces, semblent avoir fait diminuer de 30 % la  présence des oiseaux dans les jardins (chiffres de l’Observatoire des Oiseaux des Jardins, 2013 – MNHN/LPO). Les mangeoires étant donc pour le moment relativement peu fréquentées, l’expérience « Compet’ à la mangeoire » est prolongée jusqu’au 15 mars.

Les participants
Plus de 6600 personnes se sont connectées sur le site internet pour prendre connaissance de l’expérience. Plus de 200 comptages ont été réalisés : « j’ai vraiment appris à reconnaître tous ces oiseaux. Les autres années je  les nourrissais sans vraiment prendre le temps de les observer », confie Martine D, participante. À noter que les participants ont construit leurs mangeoires plateaux identiques en peu de temps, une demi-heure en moyenne. Il est également possible de filmer les oiseaux pour ensuite faire ses comptages.

Top 7 des oiseaux les plus observés
Les oiseaux les plus couramment observés sont le rouge-gorge, les mésanges bleues, charbonnières, noires, et nonettes, le verdier d’Europe et le chardonneret élégant.

Comment ça marche ?
Le protocole consiste à compter les oiseaux présents sur deux mangeoires plateaux identiques (que l’on peut facilement construire soi-même) proposant une offre en nourriture différente (graines de tournesol, graines de niger…). Les comptages sont ensuite saisis sur le formulaire en ligne de « Compet’ à la mangeoire » pour être analysés par les chercheurs du Muséum. L’expérience peut être réalisée sur un balcon, une terrasse, un jardin privé ou public et recommencée autant de fois que le participant le souhaite jusqu’au 15 mars 2014.

Retrouvez le protocole, les newsletters et la marche à suivre détaillée sur http://vigienature.mnhn.fr/vigie-manip/compet-mangeoire

juin 032012
 

Un chercheur, un livre au Muséum National d'Histoire Naturelle / 100 oiseaux des parcs et des jardins

Lundi 4 juin 2012 à 18h, Frédéric Jiguet, écologue du Muséum national d’Histoire naturelle, présente son livre 100 oiseaux des parcs et des jardins. Présentation suivie d’une séance de dédicaces.

Dans le cadre du centenaire de la Ligue pour la Protection pour les Oiseaux, cet ouvrage permet d’apporter des réponses à tous les curieux d’ornithologie et de participer au programme de sciences participatives Vigie-Nature qui invite à dénombrer les oiseaux dans les jardins sur le site Internet Oiseaux des jardins.

Informations pratiques
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.
Accueil du public dès 17h30.
Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution,
36, rue Geoffroy Saint Hilaire, 75005 Paris.

avr 012012
 

La saison 2012 du programme Vigie-Nature mis en place par le Muséum national d’Histoire naturelle est lancée depuis le premier jour du printemps. Le site internet Oiseaux des jardins est mis en ligne aujourd’hui dimanche 1er avril 2012.

Capture d’écran du site Internet Oiseaux des jardins

Ce site internet est dédié au nouvel observatoire consacré aux oiseaux des jardins.

L’observatoire des oiseaux des jardins est un observatoire de sciences participatives pour apprendre à identifier les oiseaux dans son jardin, dans un parc public ou même sur son balcon ! Tout en prenant plaisir à regarder la nature, les participants aideront les scientifiques à étudier les effets des changements climatiques, l’impact de l’urbanisation ou des pratiques agricoles sur la biodiversité.

mar 292012
 

100 oiseaux des parcs et des jardins, Delachaux et Niestlé

Mésange bleue, pie bavarde, pinson des arbres, roitelet huppé… De nombreux oiseaux vivent dans les parcs et les jardins. Dans ces espaces, privés ou publics, ils habitent les haies, les buissons, à proximité des plans d’eau, font leur nid dans les arbres et viennent picorer sur les pelouses.

Cet ouvrage donne des conseils pour savoir où, quand et comment observer 100 oiseaux – les plus fréquents, que ce soit en milieu rural ou au cœur des plus grandes agglomérations – et comment aménager un espace vert pour favoriser leur présence et leur protection. Cet ouvrage répond à tous les curieux d’ornithologie et constitue une aide indispensable pour apprendre à reconnaître les oiseaux des espaces verts et participer au programme de science participative mené par le Muséum national d’histoire naturelle et la Ligue pour la protection des oiseaux, et qui invite le public à dénombrer les oiseaux dans les jardins sur www.oiseauxdesjardins.fr.

Le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et Natureparif (Agence régionale pour la nature et la biodiversité en Ile-de- France) sont partenaires de cet ouvrage.

Frédéric Jiguet est ornithologue, biologiste de la conservation au Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) et coordinateur du programme STOC (Suivi temporel des oiseaux communs) de même que du nouvel observatoire des oiseaux des jardins.

100 oiseaux des parcs et des jardins par Frédéric Jiguet
Éditions Delachaux et Niestlé
En vente depuis le 22 mars 2012
Format : 15 x 21 cm, 192 p.
19,90 €