jan 232011
 

Après les fêtes de fin d’année, on trouve des sapins de Noël un peu partout dans la capitale. Dans les poubelles, sur les trottoirs, dans les points de recyclage (mais là c’est normal) et parfois dans des endroits insolites. Comme celui-ci qui a atterri sur… des toilettes publiques !

Ordures et détritus sur la voie publique dans Paris

Sapin sur une sanisette au bord du canal Saint-Martin, quai de Valmy, Paris 10e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Un sapin coupé, perché sur une pissotière…

Détritus et ordures sur la voie publique dans Paris

Sapin sur une sanisette au bord du canal Saint-Martin, quai de Valmy, Paris 10e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Mais oui, mais oui, c’est bien un sapin, un vrai de vrai, perché à plus de deux mètres de hauteur.

Détritus et ordures sur la voie publique dans Paris

Sapin sur une sanisette au bord du canal Saint-Martin, quai de Valmy, Paris 10e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Il n’y est pas monté tout seul en s’accrochant avec ses petites aiguilles ni en battant des rameaux.

Détritus et ordures sur la voie publique dans Paris

Sapin sur une sanisette au bord du canal Saint-Martin, quai de Valmy, Paris 10e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Il était un petit sapin,
Au bord du Canal Saint-Martin,
Haut perché et délaissé,
Sur la sanisette rénovée.

À 500 mètres de là, il y a un point de récupération des sapins de Noël, près du jardin partagé Le poireau agile, dans le jardin Villemin

jan 232011
 

Il y avait encore quelques roses dans les jardins du Palais-Royal pour la Saint-Sylvestre, mais en ce début d’année, j’ai trouvé une petite rose toute frêle dans le jardin Villemin (Paris 10e), petite fleur isolée dans la grisaille hivernale.

Une rose en janvier dans Paris

Rose dans le jardin partagé Le poireau agile, Jardin Villemin, Paris 10e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Une petite rose toute rose…
Roses en décembre, rose en janvier, les rosiers parisiens ont perdu le sens des saisons.

nov 072010
 

Après l’écluse du Temple, le canal Saint-Martin disparait sous terre, pour continuer son trajet souterrain jusqu’au bassin de l’Arsenal et la Seine. Il plonge dans l’obscurité en passant d’abord sous un petit square, le square Frédérick Lemaître (Paris 10e), où il fait bon profiter de la fraîcheur en été. L’automne lui donne d’autres charmes…

L'automne dans les jardins parisiens

Bambou sacré, buste de Frédérick Lemaître, plâtanes dorés dans le square Frédérick Lemaître, Paris 10e (75), 6 novembre 2010, photo Alain Delavie

Si vous ne connaissez pas ce petit square à quelques centaines de mètres seulement de la place de la République, en voici une courte description :
« Vous accédez aux deux parties distinctes du jardin par une jolie passerelle, qui enjambe le canal Saint-Martin. De majestueux platanes encadrent la statue du comédien Frédérick Lemaître (1800-1876) par Pierre Granet (1898). Ils dominent un plus modeste oranger des Osages. De la passerelle, vous pourrez contempler à loisir le passage de l’écluse du Temple par les bateaux. Du côté du quai de Valmy, vous remarquerez un charmant kiosque de style oriental, destiné à abriter les gardiens. »

Le square a une superficie de 2200 m2. L’entrée se fait face au 35, quai de Jemmapes, Paris 10e.

nov 072010
 

Même par temps de pluie, une balade le long du Canal Saint-Martin est toujours agréable. En automne, les couleurs dorées et mordorées des grands arbres qui longent le canal donnent des paysages saisissants où il fait bon musarder.

L'automne dans Paris

Canal Saint-Martin en automne, Paris 10e (75), 6 novembre 2010, photo Alain Delavie

L'automne dans Paris

Canal Saint-Martin en automne, écluse du Temple, Paris 10e (75), 6 novembre 2010, photo Alain Delavie

« Atmosphère, atmosphère est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ? »… Réplique célèbre d’Arletty à jamais accolée au Canal et à ses passerelles.

Hier samedi, j’aurai plutôt chanté « I’m singing in the rain, I’m singing in the rain ». Que de pluie !!!


Gene Kelly – Singin’ In The Rain
envoyé par rafiko69. – Regardez plus de vidéos comiques.

Quelle météo pourrie ! Mais la balade était quand même magique, le gris du ciel n’empêchant pas des lumières et des reflets accentués par la pluie incessante. L’eau, les pavés et les feuilles brillaient.

L'automne dans Paris

Canal Saint-Martin en automne, écluse du Temple, Paris 10e (75), 6 novembre 2010, photo Alain Delavie
L'automne dans Paris

Canal Saint-Martin en automne, écluse du Temple, Paris 10e (75), 6 novembre 2010, photo Alain Delavie

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle, les arbres se sont déjà beaucoup dénudés en quelques jours seulement.

L'automne dans Paris

Canal Saint-Martin en automne, écluse du Temple, Paris 10e (75), 6 novembre 2010, photo Alain Delavie
L'automne dans Paris

Canal Saint-Martin en automne, écluse du Temple, Paris 10e (75), 6 novembre 2010, photo Alain Delavie

C’est la fin des paysages d’automne, déjà de nombreux arbres se sont défeuillés. Avec un beau ciel bleu, se serait déjà plus supportable…

juil 312010
 

Quand on laisse traîner son vélo le long d’une clôture dans Paris, voici ce qui peut arriver si on ne vous le pique pas avant…

La nature gagne sur la ville

Vélos ensevelis par les plantes grimpantes, passage Dubail, Paris 10e (75), juillet 2010, photo Alain Delavie

Terribles la glycine et le lierre !
À moins que ce ne soit une méthode de camouflage pour éviter de se faire voler sa bicyclette…
Un nouveau procédé de vélo tuteurage ?
Ou des vélos buissonniers peut-être…

Dans Paris à vélo on dépasse les autos,
À vélo dans Paris on dépasse les taxis.
Dans Paris à vélo on dépasse les autos,
À vélo dans Paris on dépasse les taxis.

Place des Fêtes on roule au pas,
Place Clichy on roule au pas,
La Bastille est assiégée,
Et la République est en danger.

Dans Paris à vélo on dépasse les autos,
À vélo dans Paris on dépasse les taxis.
Dans Paris à vélo on dépasse les autos,
À vélo dans Paris on dépasse les taxis.

L’agent voudrait se mettre au vert,
L’Opéra rêve de grand-père,
À Cambronne on a des mots,
Et à Austerlitz c’est Waterloo!

Dans Paris à vélo on dépasse les autos,
À vélo dans Paris on dépasse les taxis.
Dans Paris à vélo on dépasse les autos,
À vélo dans Paris on dépasse les taxis.
(chanson de Joe Dassin; paroles de Richelle Dassin et Claude Lemesle; musique de Juwens et Deane)

Dans Paris les vélos s’font pousser par les autos,
Les vélos dans Paris s’font bouffer par les glycines…