juin 042010
 

La manifestation Jardins, Jardin ouvre ses portes aujourd’hui dans le cadre du jardin des Tuileries, au coeur de Paris et du Domaine du Louvre. Du 4 au 6 juin 2010, cette septième édition vous fait découvrir les tendances du jardin urbain et du design d’extérieur. J’ai passé une grande partie de ma journée hier à parcourir le Carré du Sanglier où s’est installée ce lieu de création et d’exposition. Voici quelques photos en avant-première…

Jardin éphémère

Le jardin de Laurent Perrier, conception Jinny Blom, Jardins Jardin aux Tuileries, juin 2010, photo Alain Delavie

Jardin éphémère

Le jardin de Christian Fournet, conception Christian Fournet, Jardins Jardin aux Tuileries, juin 2010, photo Alain Delavie

Jardin éphémère

La terrasse de Résidences Décorations, conception Christophe Ponceau, Jardins Jardin aux Tuileries, juin 2010, photo Alain Delavie

Jardin éphémère

La terrasse de Vertdéco, "Un matin de juin, une autre idée de la nature urbaine", conception Vertdéco, Jardins Jardin aux Tuileries, juin 2010, photo Alain Delavie

Jardin éphémère

La terrasse d'Opus Paysage, écrin de nature, conception Alexandre Tonnerre, Jardins Jardin aux Tuileries, juin 2010, photo Alain Delavie

Jardin éphémère

Tipi Harmonie, design Alexis Tricoire, Jardins Jardin aux Tuileries, juin 2010, photo Alain Delavie

Jardin éphémère

Le jardin de Honda Japauto, conception Bruno Fortuner, Jardins Jardin aux Tuileries, juin 2010, photo Alain Delavie

Design d'extérieur

Vertilab, Jardins Jardin aux Tuileries, juin 2010, photo Alain Delavie

Design d'extérieur

Prototype de parasol, designer Germain Bourré, Jardins Jardin aux Tuileries, juin 2010, photo Alain Delavie

Jardin éphémère

Le Jardin de Gally coeur de biodiversité, conception Bruno Fortuner et Jardins de Gally, Jardins Jardin aux Tuileries, juin 2010, photo Alain Delavie

Jardin éphémère

Le Clos aux perchoirs, conception ae Paysage Bernard Chapuis et Georges Vafias, Jardins Jardin aux Tuileries, juin 2010, photo Alain Delavie

Et bien d’autres créations et sources d’inspiration à découvrir aujourd’hui, demain et dimanche…

jan 272010
 

Réaliser par soi-même une composition florale originale dans un contenant atypique ! Le Centre International des Bulbes à Fleurs (CIBF) s’associe au fleuriste designer Stéphane Chapelle pour vous inviter à un atelier floral.

Rendez-vous le 18 février 2010, de 19h à 21h30, à l’Hôtel du Louvre situé 1 place André Malraux, dans le 1er arrondissement de Paris.

Quoi de plus agréable que de créer ses propres compositions florales tout en recyclant ses contenants inutilisés ? En participant à l’atelier animé par Stéphane Chapelle, vous pourrez créer une composition florale dans le contenant de votre choix, en verre, zinc ou acier. Mais aussi apprendre à associer fleurs, végétaux et contenants.

Lors de cette séance, vous découvrirez les différentes facettes des bulbes ainsi que l’art et la manière de les assembler dans un contenant original,auquel vous n’auriez peut être jamais pensé ! Le bocal de votre poisson rouge, un plat de cuisine en terre, un arrosoir ou même votre ancienne poubelle en acier.

Petits fours, bulles de champagne et réalisation de magnifiques compositions vous attendent… Le CIBF vous invite à passer un moment agréable et enrichissant. Non seulement vous repartirez avec vos compositions, mais aussi avec des idées à mettre en pratique pour décorer aussi bien votre maison ou votre appartement que votre jardin ou votre terrasse avec vos anciens objets.

Réservez vos places en contactant :
Philippine Boulay,
Centre d’Information des Bulbes à Fleur,
Tél. : 0820 208 966 (Coût local).
E-mail: philippine.b@peretti.com
www.bulbeafleur.com

déc 072009
 

La place Jean-Paul II située devant Nôtre-Dame (Paris 1er) est peu décorée pour les fêtes de fin d’année. Seul un grand sapin de Noël illuminé se dresse au pied de la cathédrale.

Grand sapin de Noël illuminé au pied de Nôtre-Dame (Paris 1er), photo Alain Delavie

Grand sapin de Noël illuminé au pied de Nôtre-Dame (Paris 1er), photo Alain Delavie

La cathédrale était déjà beaucoup photographiée. Avec le sapin et les illuminations de Noël, les flashes fusent de toute part ! Mon beau sapin, roi des forêts, que j’aime ta ramure…

oct 262009
 

Pensée du jour trouvée dans les Jardins des Tuileries (Paris 1er)…

Pochoir de Jacques Mahé de Villeglé, Jardins des Tuileries, FIAC 2009, photo Alain Delavie

Pochoir de Jacques Mahé de la Villeglé, Jardins des Tuileries, FIAC 2009, photo Alain Delavie

Pensée d’Edgar Allan Poe.

Ce pochoir en peinture noire est l’oeuvre de Jacques Mahé de La Villeglé, présentée par la Galerie GP & N Vallois (Paris). Pour la FIAC 2009, Jacques Mahé de La Villeglé a fait courir le long du mur de contrefort du Jeu de Paume un grand graffiti noir en alphabet socio-politique reprenant la citation d’Edgar Allan Poe « Être étonné, c’est un bonheur ». Né en 1926 à Quimper, l’artiste vit et travaille à Paris. Jacques Mahé de La Villeglé est membre du mouvement des Nouveaux Réalistes, il s’est imposé avant tout comme « collecteur » d’affiches lacérées et théoricien de ce type d’appropriation. Releveur de traces de civilisation, plus particulièrement lorsqu’elles sont anonymes, Villeglé imagine à partir de 1969 un « alphabet socio-politique ». Cet alphabet repose sur un principe simple: ajouter ou substituer à chaque lettre (hormis le J) un ou plusieurs signes de silhouette ressemblante, repérés sur les couloirs de métro, les affiches, les murs ou ailleurs.

août 062009
 

La fête foraine s’est installée pour l’été dans les jardins des Tuileries (Paris 1er), avec sa grande roue, attraction que j’apprécie toujours autant, surtout quand le baromètre est au beau fixe. Sensations et paysages uniques !
Et c’est parti pour Paris vu d’en haut !
Géraniums lierres à tous les étages… On ne voit qu’eux !

Aussi petits soient les balcons, il y a des plantes au-dessus de Paris, sur les toits…

C’est le moment d’en profiter et de découvrir la capitale par en haut, à 360 °…

avr 012009
 

Surprise en me promenant dans le quartier des Halles (Paris 1er), j’ai découvert des beaux tournesols en pleine floraison…
Et dans des jardinières en plus, surprenant non en ce début du printemps ?
Y’a vraiment plus de saison…