nov 012011
 

Tombe de Parmentier dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Je ne me souviens pas avoir vu la tombe d’Antoine Augustin Parmentier aussi fleurie, mais je ne passe qu’occasionnellement dans le cimetière du Père Lachaise… Les parterres de chrysanthèmes m’ont attiré, sans que je ne me rappelle qui était enterré à cet endroit. Mais ce n’était pas la seule surprise car sur le tombeau…

Tombe de Parmentier dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

En faisant le tour de la tombe entourée de boules et de rangées de chrysanthèmes, j’ai été intrigué par des objets posés sur l’un des frontons. Vus de loin, ils avaient tout l’air de galets…

Continue reading »

nov 012011
 

Croix fleurie en céramique sur une tombe du cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Les années passent, mais ces fleurs immortelles (ou presque) défient le temps et les saisons sur les tombes où elles ont été déposées pour garder le souvenir vivant le plus longtemps possible. Le temps qui passe donne à ces fleurs artificielles un charme et un naturel qu’elles n’avaient pas forcément… Petite balade au gré des tombes du cimetière du Père Lachaise (Paris 20e).

Couronne de fleurs en céramique sur une tombe du cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Croix fleurie en céramique sur une tombe du cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Continue reading »

oct 312011
 

Mauvaise herbe (graminée) dans une jardinière en automne dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Quelques jardinières installées sur les tombes du cimetière du Père Lachaise, mais délaissées, ont été envahies par une petite mauvaise herbe, une graminée, qui prend des teintes extraordinaires en automne, mélange de flammèches pourpres et de couleur paille. Magnifique, tout simplement !

Adventice (graminée) dans une jardinière en automne dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Mauvaise herbe (graminée) dans une jardinière en automne dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Continue reading »

oct 142011
 

L’association du Festival du livre et de la presse d’écologie a été fondée en 2004 par des militants écologistes et des professionnels de la culture et du livre. Elle organise chaque année, à Paris, le Festival du livre et de la presse d’écologie, le Felipé. Cette année, il se déroule les 15 et 16 octobre 2011 à la Bellevilloise (Paris 20e).

Cet évènement grand public, a trois orientations majeures :

  • promotion du livre et de l’écrit : soutien à la librairie indépendante, à l’édition indépendante et aux auteurs, organisation du prix littéraire jeunesse Prix de la Petite Salamandre, organisation d’une rencontre professionnelle des métiers du livre…
  • information, sensibilisation et éducation à l’environnement : débats et tables-rondes, ateliers ludiques et pédagogiques pour la jeunesse, espace des métiers d’environnement…
  • présentation au public des différents acteurs : ONG, structures de presse, d’édition et de formation.

 

2011, c’est l’année internationale des forêts. L’occasion pour le Felipé d’explorer ce thème lors des conférences et débats qui rythment le festival. La forêt sera abordée tant dans ses aspects écologiques et économiques que sociaux.

L’international ne sera pas oublié puisque invité de choix, le Sénégal, fera l’objet d’un focus particulier !

Le Felipé c’est un festival pour toute la famille : de nombreuses activités seront proposées aux enfants qui pouront découvrir les arbres, les feuilles et la forêt grâce aux associations et animateurs sur place.

Le coeur du Festival est constitué d’une grande librairie éphémère entièrement dédiée à l’écologie. Des ouvrages grand public côtoient des ouvrages plus pointus : tous les genres, du pratique, du technique et du scientifique à la littérature, aux BD, aux essais et aux beaux livres sont représentés. Chacun, adulte, enfant, poète, trouvera de quoi satisfaire sa curiosité et sa sensibilité.
La forêt, thème 2011, le Sénégal et la sélection officielle du Prix de la Petite Salamandre seront particulièrement mis en valeur.

La librairie du Festival est toujours tenue par une librairie indépendante. Depuis 2010, et cette année encore, la librairie du Festival est organisée et tenue par la librairie Jonas. Fondée en 1957 dans le XIIIe arrondissement, un quartier alors ouvrier, la librairie Jonas a toujours su, contre vents et marées, garder sa vocation militante. Sur 90 m2 de surface, 14-16 rue de la Maison Blanche, elle propose un vaste choix d’ouvrages en sciences humaines (écologie bien sûr, sociologie, ethnologie, politique), en littérature (romans, SF, policiers, littérature de voyage), en jeunesse et beaux-livres.

Continue reading »

sept 092011
 
Plaque de numéro de maison, Villa Georgina dans le 20ème arrondissement de Paris (75)

Plaque de numéro de maison, Villa Georgina dans le 20ème arrondissement de Paris (75), juillet 2011, photo Alain Delavie

Les détails architecturaux ou décoratifs faisant allusion aux fleurs sont nombreux dans la capitale. Notamment sur les plaques de numéro de maison, aux décors parfois très travaillés.

Un premier exemple vu dans la Villa Georgina, petite ruelle de campagne parisienne.

Plaque de numéro de maison dans le passage Plantin, Paris 20e (75)

Plaque de numéro de maison dans le passage Plantin, Paris 20e (75), 20 août 2011, photo Alain Delavie

Second modèle vu dans le passage Pantin, toujours dans le 20e arrondissement de Paris.

Si vous connaissez d’autres plaques de numéro de maison toutes aussi belles ou plus originales encore dans Paris ou ses proches alentours, dites le moi. Je me ferai un plaisir d’aller les découvrir et les photographier.