nov 142012
 

Feuille de vigne avec des couleurs d'automne dans le Parc Georges Brassens, Paris 15e (75)

Beau dessin et superbes couleurs sur cette feuille de vigne encore solidement accroché à son cep en ce mois de novembre assez doux pour permettre la prolongation des feux de l’automne.

Le saviez-vous ?
Les vignes du parc Georges-Brassens (15e) ont été plantées en 1983 sur une superficie de 1200 m2 avec les cépages Pinot noir, Perlette et Pinot Meunier. La production est d’environ 200 à 600 kilos de raisin selon les années. Il y a aussi du raisin de table, du Chasselas de Fontainebleau.

Jusqu’à la fin du 18e siècle, un grand vignoble couvrait tout le sud du hameau de Vaugirard. On y produisait le clos des Morillons et le clos des Périchots, qui ont donné leur nom aux rues voisines. Leur remplacement progressif par des cépages de moins bonne qualité, mais plus productifs, a entraîné la désaffection des consommateurs. Peu à peu, les vignes ont laissé la place aux cultures maraîchères et en 1897 aux abattoirs de Vaugirard.
Pour renouer avec la tradition, 700 pieds de pinot noir ont été plantés en 1983 sur quatre grandes terrasses bien ensoleillées. La terre rapportée a été mélangée avec du sable de Loire et de roche calcaire qui restituent la chaleur accumulée durant la journée et permettent un drainage efficace.

août 232010
 

Les treilles et les vignes dans Paris ou en région parisienne ne sont pas si rares que cela. Celles de Montmartre sont mondialement célèbres, mais d’autres poussent dans des endroits souvent inattendus, comme celles du Clos de Chantecoq, dans le bas de l’esplanade de la Défense.

Vignoble francilien

Vignes du Clos de Chantecoq, La Défense (92), août 2010, photo Alain Delavie

Pourquoi le Clos de Chantecoq ?
La Défense était un charmant coteau situé dans les Hauts-de-Seine entre Neuilly et Nanterre. Il y a quelques siècles, c’était une petite colline à l’ouest de Paris, une butte blottie au creux d’un méandre de la Seine. Elle s’appelait alors la butte de Chantecoq et évoquait des vignes réputées, un belvédère tranquille d’où l’on regardait chaque soir le soleil glisser derrière la forêt de Saint-Germain. Aujourd’hui vous apercevez l’Arc de Triomphe dans la perspective des rangs de vigne et la Tour Eiffel sur le côté.

Vignoble francilien

Arc de Triomphe et vignes du Clos de Chantecoq, La Défense (92), août 2010, photo Alain Delavie

Continue reading »