nov 112010
 

C’est maintenant qu’il faut planter les bulbes qui fleuriront une fois le printemps installé ! Le Centre d’Information des Bulbes à Fleurs (CIBF) recommande de planter les bulbes à floraison printanière entre le mois de septembre et la fin du mois de novembre. La fin de la saison de plantation approche…

Bulbes à floraison printanière

Massif de tulipes Darwin 'Silverstream', parc de Keukenhof (NL), avril 2010, photo Alain Delavie

Les bulbes de printemps sont encore disponibles dans le commerce. Mais ils sont souvent arrivés depuis plusieurs semaines, alors inspectez les soigneusement s’ils sont vendus en vrac ou au travers des sachets. Les oignons doivent être bien fermes, sans tache ni blessure. Ils ne doivent pas présenter de pousse ni de racines.
Une fois achetés, mieux vaut les planter le plus rapidement possible pour éviter qu’ils ne s’abîment et pour profiter encore des températures douces, car lorsque le sol est gelé, on ne plante plus. Mais quand le temps est pluvieux, il est préférable d’attendre que la terre soit bien ressuyée et moins collante.
Pour les mettre en terre, assurez-vous de respecter les règles de profondeurs : en général il faut enfouir le bulbe à une profondeur d’environ deux fois et demie sa hauteur. Auparavant, ameublissez et nettoyez le sol pour favoriser le drainage. Les bulbes sont disposés la pointe dirigée vers le haut, la partie inférieure plus aplatie devant reposer au contact de la terre. Après avoir recouvert de terre, l’arrosage n’est pas nécessaire.

Pourquoi planter à l’automne pour le printemps ?
Lorsque vous achetez vos bulbes, ils sont en état d’hibernation. Une fois plantés à l’automne, ils sortent de leur repos et commencent à faire des racines qui vont croître jusqu’au gel du sol. L’hiver, la croissance des racines s’arrête et les bulbes vivent au ralenti. À la fin de l’hiver ou au début du printemps selon la météo, les bulbes reprennent leur activité, la croissance des racines reprend et les premières pousses commencent à apparaitre. Le feuillage se développe et laisse apparaître la fleur tant attendue.

Bulbes à floraison printanière

Grosse potée de tulipes 'Angélique' et d'anémonas blandas 'White Splendour', parc de Keukenhof (NL), avril 2010, photo Alain Delavie

Crocus, jacinthes, narcisses ou tulipes pour un jardin unique
Avec plus de 1000 variétés, la tulipe laisse libre cours à votre imagination pour créer un jardin unique. Le vaste choix de formes et de tailles vous permettra de donner l’allure et le style dont vous rêvez à votre jardin au printemps, tout en étalant les floraisons sur plusieurs semaines. En pot, je vous recommande tout particulièrement les variétés de tulipes à feuillage panaché, car la floraison est toujours trop courte, mais les feuilles panachées prolongent le décor. Avec une palette allant du pastel aux couleurs les plus vives, les tulipes s’associeront très bien avec d’autres bulbes a fleurs, comme les crocus, les jacinthes, les muscaris ou les narcisses qui ont les mêmes exigences de culture. Vous pouvez aussi les marier avec des pensées, des violas, des myosotis, des pâquerettes ou des giroflées, proposées actuellement en jeunes plants.

À vos plantoirs !

sept 092010
 

La saison de la plantation des bulbes à floraison printanière est désormais commencée. Les rayons des jardineries et autres points de vente de jardinage se remplissent de plus en plus de bulbes de tulipes, jacinthes, crocus et autres espèces, sans oublier les catalogues et sites Internet qui vendent par correspondance. Vous avez jusqu’à la fin de l’automne pour faire vos plantations, sauf pour les grandes fritillaires ou couronnes impériales, qui n’attendent pas.

Bulbe à floraison printanière

Potée de fritillaire couronne impériale en pleine floraison en avril, photo Alain Delavie

Ces plantes bulbeuses majestueuses sont en fait un peu capricieuses et pas toujours fidèles au rendez-vous printanier. Pour s’assurer une belle floraison, il faut impérativement mettre en terre les gros bulbes le plus tôt possible au début du mois de septembre. En fait dès qu’ils sont proposés à la vente, sans attendre davantage. Et la terre ne doit pas être trop lourde. Un apport de sable sous les bulbes au moment de la plantation facilite leur reprise. Il faut aussi veiller à les incliner légèrement car ils sont percés d’un gros trou au centre qui peut accumuler les eaux de pluie, avec tous les risques de pourriture qui en résulte. Enfouissez-les à environ deux ou trois fois leur épaisseur.

La grande fritillaire ou couronne impériale (Fritillaria imperialis) se développe très tôt au printemps, donnant une tige avec des feuilles vertes effilées disposées en plumet de part et d’autre. Les fleurs en forme de clochettes apparaissent en avril. Elles sont disposées en couronne au-dessus du feuillage et sont surmontées d’un toupet de feuilles vertes. Une curiosité très spectaculaire au printemps. Et qui se sent de loin, car le bulbe, le feuillage et toute la plante diffusent une senteur d’ail de façon insistante. Même la terre semble parfumée à l’ail quand on a installé les bulbes. Quant aux soit-disant propriétés anti-taupe de cette plante bulbeuse, elles sont plutôt fantaisistes.

Quelques bonnes adresses pour acheter des bulbes à floraison printanière sur le Net :
Baumaux
Ca pousse au jardin

Ellebore

Plantes-et-jardins.com
Promesse de fleurs

Tulipes botaniques, Narcisses Lis & Bulbes à naturaliser
Une fleur un jardin.com