fév 022011
 

Le spectacle qu’offre un grand sujet de Garrya elliptica couverts de chatons est un de ces petits plaisirs uniques que l’hiver nous réserve dans les jardins pourtant endormis et souvent enlaidis par le froid. Pas de couleur éclatante, mais des grappes de chatons démesurément longs, teintés de vert amande et d’argent, d’une grande élégance. Beau, tout simplement…

Arbuste à feuillage persistant et floraison hivernale

Garrya elliptica couvert de chatons en hiver, parc de Passy, Paris 16e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Ce sujet aperçu dans le parc de Passy est particulièrement bien proportionné et offre une floraison que l’on voit trop rarement.

Arbuste à feuillage persistant et floraison hivernale

Garrya elliptica couvert de chatons en hiver, parc de Passy, Paris 16e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Arbuste à feuillage persistant et floraison hivernale

Garrya elliptica couvert de chatons en hiver, parc de Passy, Paris 16e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Les chatons sont très allongés et pointus. Ils ont presque un petit côté animal…

Arbuste à feuillage persistant et floraison hivernale

Garrya elliptica couvert de chatons en hiver, parc de Passy, Paris 16e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Le feuillage satiné au revers et brillant sur le dessus est aussi attrayant. Un bel ensemble.

Arbuste à feuillage persistant et floraison hivernale

Garrya elliptica couvert de chatons en hiver, parc de Passy, Paris 16e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

D’origine américaine, le garrya est un arbuste dioïque. L’espèce présente des individus mâles et d’autres femelles.
Ce sont les fleurs mâles qui apparaissent sous la forme de longs chatons gris vert. Ces derniers peuvent atteindre jusqu’à 20 cm de longueur. Ce qui explique la nette préférence pour les sujets mâles dans les jardins. Les chatons femelles, plus discrets, donnent des petits fruits noirs.