sept 062014
 

x Alcathea suffrutescens 'Parkallee" et Aster x frikartii 'Wunder von Stäfa' sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Un petit aperçu de ce que donne mon balcon en fin d’été photographié depuis la rue, cinq étages en dessous. Avec l’énorme touffe d’Alcathea ‘Parkallee’ et les asters de Frikart ‘Wunder von Stäfa’, opulents à souhait.

x Alcathea suffrutescens 'Parkallee" et Aster x frikartii 'Wunder von Stäfa' sur mon balcon en été, Paris 19e (75)Il y a du monde au balcon !

sept 042014
 

Aster x frikartii 'Wunder von Stäfa' sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Aster, c’est étoile en grec. Avec cette variété à floraison estivale généreuse et prolongée, ce sont des bouquets, des gerbes, des brassées d’étoiles qui se renouvellent sans cesse.

Aster x frikartii 'Wunder von Stäfa' sur mon balcon en été, Paris 19e (75) Continue reading »

août 242014
 

Hibiscus coccineus (Malvacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Bonne surprise hier matin, une fleur de mon Hibiscus coccineus s’était enfin épanouie et une deuxième s’ouvrait presque en même temps. Je commençais à ne plus y croire, surtout que les températures nocturnes sont basses ces derniers jours.

Hibiscus coccineus (Malvacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Chaque année, j’ai toujours autant de plaisir à contempler ces immenses fleurs d’un beau rouge intense. Les fleurs sont grosses, mais elles sont très élégantes  et elles s’accordent bien avec les grandes feuilles très découpées toute en finesse.

août 242014
 

Tinantia pringlei (Commelinacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Je cultive cette misère (Tinantia pringlei) depuis deux années maintenant sur mon balcon parisien et ma plante a parfaitement résisté aux deux hivers, repartant chaque année tardivement au printemps pour ensuite très vite repousser et fleurir pendant l’été.

En fait je possède deux variétés de cette espèce. Celle en photo avec un feuillage vert moyen éclaboussé de taches pourpre brune plutôt éparses. Et j’ai un autre pied aux feuilles vert plus foncé pratiquement pourpre avec des macules plus nombreuses. Les deux pieds sont séparés, chacun dans son contenant, et aux deux extrémités du balcon. Les deux fleurissent aussi généreusement avec des petites fleurs rose violacé très éphémères mais qui se renouvellent jour après jour.

La plante s’étoffe vite et peut être divisée rapidement et très facilement. Mais j’ai eu la surprise de constater qu’elle se ressème aussi très bien. Des graines sont tombées dans la rue au pied de l’immeuble, et j’ai aperçu des petits pieds qui poussaient contre la façade. Par contre, pas de semis dans mes jardinières et autres potées. Mais ce semis spontané est certainement du au fait qu’un de mes pieds retombait à l’extérieur du balcon l’année dernière. Et l’autre n’avait pas de pot ou de jardinière en dessous de lui. Ce qui ne sera pas le cas cette année, parce que je l’ai installé dans un grand pot design plus haut que large.

août 192014
 

Meehania cordata 'Variegata', plante vivace, Pépinière Sandrine et Thierry Delabroye, Hantay (62)
J’ai acheté cette plante vivace au feuillage panaché de blanc vendredi dernier chez Thierry Delabroye sans rien connaître ou presque de cette espèce, si ce n’est qu’elle pousse à l’ombre ou à mi ombre et présente un port tapissant, sa hauteur ne dépassant pas 20 cm. Le nom (Meehania cordata ‘Variegata’) m’était complètement inconnu et ne me disait vraiment rien. Mais les longues tiges très fines et le feuillage en coeur vert vif, vert argenté et blanc m’ont attiré.

Meehania cordata 'Variegata', plante vivace, Pépinière Sandrine et Thierry Delabroye, Hantay (62)
En faisant des recherches sur internet, j’ai découvert qu’il s’agissait d’une menthe d’origine américaine : « Meehan’s mint » ou « creeping mint ». Ses longues tiges laissaient présager qu’elle devait ramper et s’étaler en tout sens, mais son nom commun américain le confirme. Chez moi, elle va plutôt retomber car je l’ai installée dans un pot design beaucoup plus haut que large. Elle va pouvoir envoyer ses longs rameaux blancs et verts vers le sol en formant un joli drapé j’espère. Ce mode de culture devrait limiter son enracinement, mais je m’attends à ce que quelques tiges partent dans les jardinières voisines. À surveiller !

Continue reading »

août 162014
 

Coniogramme emeiensis, fougère d'intérieur, Paris 19e (75)
J’ai acheté cette superbe fougère aux frondes zébrées chez Thierry Delabroye que j’ai été voir hier dans le Pas-de-Calais à l’occasion des portes ouvertes de sa pépinière. Suffisamment rustique pour la région parisienne, cette fougère bambou pourrait vivre toute l’année à l’extérieur, mais je préfère la garder à l’intérieur pour profiter davantage de son feuillage exceptionnel.

Coniogramme emeiensis, fougère, Pépinière Sandrine et Thierry Delabroye, Hantay (62) Continue reading »