juil 202014
 

Alcathea x suffrutescens 'Park Allée' sur mon balcon en été avec des fleurs de couleur rose, Paris 19e (75)
L’Alcathaea suffrutescens ‘Parkallée’ donne une profusion de fleurs doubles café au lait. Une couleur rare qui peut prendre quelques teintes roses quand les températures se rafraichissent en fin d’été et au début de l’automne. Mais un petit rameau sur une grande tige florale vient de donner uniquement des fleurs roses.

Il existe une autre variété, Alcathaea suffrutecens ‘Parkrondell’ aux fleurs doubles rose soutenu. Sans le vouloir, je me retrouve avec deux variétés en une… Mais je préfère le coloris café au lait !

juil 202014
 

Alcathea x suffrutescens 'Park Allée' sur mon balcon en été après un orage, Paris 19e (75)
Un orage court mais avec de très fortes rafales de vent s’est abattu sur l’est parisien aujourd’hui. Les bourrasques violentes couchaient mes plantes les plus hautes et j’ai bien cru que les hautes tiges de mon Alcathea ‘Park Allée’ allaient céder. Mais, comme le roseau, elles ont plié, mais pas rompu !

L’orage venait du nord-est et a donc frappé de plein fouet mon balcon habituellement protégé des vents d’ouest dominants. Heureusement que j’avais stabilisé la touffe en attachant la base des grandes hampes florales à la rambarde du balcon sur un mètre de hauteur environ au fur et à mesure de leur développement. Mais les tiges dépassent les 2,50m de hauteur pour certaines, elles sont donc sensibles au moindre coup vent un peu fort. Ce soir, elles ont un air très penché. J’essaierai de les redresser demain matin quand le balcon aura séché.

juil 082014
 

Geranium pratense 'Laura' sur mon balcon, fleur double, Géraniacées, Paris 19e (75)
Depuis quelques semaines, ce géranium vivace dresse ses petites fleurs en pompons blancs très haut au-dessus d’un élégant feuillage finement découpé. Une belle découverte achetée au printemps dernier qui orne désormais mon balcon parisien.

Quoique bien doubles et presque rondes, les fleurs ne sont pas très grosses, mais elles se renouvellent en permanence, sans avoir à couper celles qui fanent car elles sont stériles et ne donnent pas de graines.
Cette variété atteint jusqu’à 60 cm de hauteur en pleine floraison, la touffe de feuillage restant plus basse et couvrant le sol. À placer au soleil (en sol toujours frais) ou à mi ombre.

juil 072014
 

Boutons floraux d'anémone du Japon
L’été (officiel) n’est vieux que de quelques semaines et déjà les premières anémones du Japon fleurissent. Cela m’a donné l’occasion de mieux observer l’évolution des boutons floraux avec notamment l’allongement démesuré des tiges qui les portent avant l’ouverture des fleurs.

Boutons floraux d'anémone du Japon

Apparition des boutons, aux formes arrondies et pointues, portés d’abord par de courts pédoncules qui s’allongent de plus en plus au fur et à mesure de leur grossissement. Le bouquet de boutons d’abord compact et dense devient plus éclaté, ce qui permet à la floraison d’être plus aérienne.

Anémone du Japon
Les asters d’été ont commencé à fleurir au printemps et ces belles anémones d’automne sont très estivales !

juin 232014
 

Impatiens uniflora (Balsaminacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Cette petite impatience chinoise achetée il y a plus d’un an lors de la fête des plantes printanière de Saint-Jean de Beauregard a passé l’hiver sans problème sur mon balcon parisien sans aucune protection hivernale. Dès l’arrivée des beaux jours, les feuilles ont repoussé et les premières fleurs arrivent avec l’été.

La touffe s’est un peu étoffée et étalée, mais raisonnablement. Les feuilles ont été un peu grignotées par les othiorhynques très actifs ce printemps, mais cela n’a pas trop affecté la plante.

juin 202014
 

Soleil et vent dans une touffe de Stipa tenuifolia, rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75)
Les grands parterres installés l’année dernière le long de la rue d’Aubervilliers (Paris 18e) près des bureaux de ma rédaction ont été plantés avec un assortiment très varié d’arbustes, de plantes vivaces et de fleurs annuelles. L’ensemble a un aspect plutôt naturel, avec la part belle laissée aux graminées, notamment à des stipes cheveux d’ange qui ont pris une belle ampleur et laissent ondoyer leurs fins épis blonds au gré des coups de vent.

Soleil et vent dans une touffe de Stipa tenuifolia, rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75) Continue reading »