oct 122010
 

Quand une nouvelle pépinière naît, c’est un petit bonheur pour tous les jardiniers et les amoureux des plantes. Quand en plus cette pépinière est celle d’une passionnée des bonnes plantes de jardin, communes ou rares, l’évènement se doit d’être signalé ! Bienvenue à Audrey Funten et longue vie à son jardin-pépinière La Rosée.

« Alors voilà, ma petite pépinière de plantes vivaces vient de voir le jour.
J’ai pris le parti de multiplier naturellement ces vivaces en plein air, sans engrais, sans traitement et sans arrosage automatique !
Sans intégrisme écologique mais avec une sacrée dose de bon sens. » nous dit Audrey…
Plutôt qu’un long discours, je vous propose de découvrir immédiatement le premier catalogue de cette toute jeune pépinière.

Si le feuilletage vous donne envie d’aller plus loin, de commander quelques plantes, vous pouvez télécharger ce catalogue sur le site Internet de La Rosée.

Mon petit doigt m’a dit qu’Audrey serait aux Journées des Plantes de Courson vendredi, samedi et dimanche prochains, sur le stand de la Pépinière Ellebore

sept 282010
 

Autres achats effectués vendredi dernier lors de la Fête des Plantes, des Fruits et des Légumes d’hier et d’aujourd’hui : x Heucherella ‘Sweet Tea’ et Liriope muscari ‘Variegata’. Accord surprenant du cuivre, de l’orangé, du bleu et du crème.

Plantes vivaces à feuillages et floraisons décoratifs

x Heucherella 'Sweet Tea' et Liriope muscari 'Variegata' dans un pot Corsica Bridge sur mon balcon, septembre 2010, photo Alain Delavie

Plantes vivaces à floraisons et feuillages décoratifs

x Heucherella 'Sweet Tea' et Liriope muscari 'Variegata' dans un pot Corsica Bridge sur mon balcon, septembre 2010, photo Alain Delavie

Ces plantes vivaces sont venues remplacer la morelle, le tagète, le gerbéra et la grande camomille, plus vraiment florissants. Et dont le plus grand nombre n’allait pas supporter les gelées. Pendant l’hiver, je descendrai la potée suspendue plus près du mur de mon appartement pour qu’elle soit moins exposée aux rigueurs hivernales. Mais à priori, ces végétaux sont réputés suffisamment rustiques.

Continue reading »

juin 062010
 

Après avoir couru les jardins et les fêtes des plantes depuis quelques semaines, je retrouve mon petit jardin suspendu avec un grand plaisir. La chaleur a donné une belle vigueur aux plantes qui ont poussé comme des folles. La floraison des saxifrages araignées (Saxifraga stolonifera) est particulièrement abondante et belle cette année.

Plantes vivaces en bac

Jardinière de sceaux-de-Salomon et de saxifrages araignées sur mon balcon, juin 2010, photo Alain Delavie

D’une année sur l’autre, la période de floraison est identique, mais cette année j’ai davantage de hampes florales, couvertes de petites fleurs blanches légères comme des papillons.

Plantes vivaces en bac

Jardinière de sceaux-de-Salomon et de saxifrages araignées sur mon balcon, juin 2010, photo Alain Delavie

Tout est beau dans ce saxifrage : le feuillage vert sur le dessus aux nervures argentées et au revers rouge pourpre, les fleurs aux pétales effilés. Pour les jardins d’ombre ou peu ensoleillé, cette plante vivace est un charmant couvre-sol, qui se propage en émettant des stolons très fins au bout desquels apparaissent des petits pieds en tous points identiques au pied mère. Quand on cultive cette espèce en pot ou en jardinière, les stolons retombent de tous les côtés.

mai 022010
 

Certaines de mes plantes vivaces poussent un peu trop vigoureusement et rapidement, au détriment de leurs voisines qui seraient vite étouffées si je n’y prenais pas garde. Un tuteurage s’impose pour contenir chacune à sa place, le temps que toutes les plantes prennent leur place.

Tuteurage des plantes vivaces

Tuteur palissage en bambou dans une de mes jardinières sur mon balcon, avril 2010, photo Alain Delavie

C’est l’inconvénient avec les plantes vivaces. Celles plantées récemment ont souvent une croissance plus faible que celles mises en places plusieurs années auparavant. Mon saruma (Saruma henryi) déborde sur mon hellébore de Noël et mon strobilanthes au démarrage tardif. Dans une autre jardinière, un pied de coeur-de-Marie à fleurs blanches (Dicentra spectabilis ‘Alba’) poussent comme un fou et s’étalent sur l’oranger du Mexique planté l’année dernière, à la croissance moins vigoureuse. Mon pied de fusain rampant (Euonymus fortunei ‘Wolong Ghost’) est dorénavant protégé de l’ardeur de sa voisine, Rabdosia longituba.

J’ai donc installé ces tuteurs en bambou, en forme de petite palissade. Discrets, il assure un maintien de la base des touffes au développement excessif. Au fur et à mesure que la végétation prospère, le tuteurage disparaît à la vue, mais reste toujours aussi efficace. Si besoin, je joue du sécateur de temps à autre…

mar 062010
 

La 7ème édition du guide Lepage des plantes vivaces est disponible. Une référence pour tous les amateurs de plantes vivaces !

Quelques chiffres :

  • près de 2300 plantes présentées,
  • 600 introductions nouvelles par rapport à la précédente édition,
  • 312 pages,
  • près de 1000 photos,
  • 15 tableaux de classement des plantes vivaces par couleur de plante,
  • 21 listes pour choisir sa plante en fonction du sol ou de son milieu,
  • 11 listes de plantes sélectionnées pour leur usage spécifique,
  • 10 listes de plantes classées selon les particularités de leur feuillage.

Plus que jamais, le guide Lepage constitue la référence française en matière de plantes vivaces.
Pour chaque plante, vous disposez de :

  1. Son nom botanique,
  2. Son nom vernaculaire en français,
  3. Son exposition,
  4. Ses exigences de vie,
  5. Sa silhouette,
  6. Ses spécificités (parfum, durée de la floraison, etc.),
  7. Sa taille,
  8. Sa période de floraison,
  9. Sa densité,
  10. Sa photo (pour près de la moitié des espèces et variétés présentées).

Cette masse d’informations est le fruit d’un patient travail de collecte commencé en 1960 et poursuivi sans relâche depuis lors par tout le personnel des pépinières Lepage. Le premier guide Lepage a vu le jour en 1988, écrit à deux mains par Luc-André Lepage et Jean-Pierre Cordier qui travailla 7 ans chez Lepage. La première édition s’est vendue à plus de 20 000 exemplaires en 3 ans à peine. La sixième édition a été publiée en 2004 et elle s’est vendue à plus de 15000 exemplaires.

Pour le commander :
Prix : 20 euros.

À la pépinière Lepage Val de Loire
Rue des Perrins,
49130 Les Ponts-de-Cé.
Tél. : 02 41 44 93 51.
Horaires d’ouvertures : du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30.

À la pépinière Lepage Bord de Mer
Parc Meur,
axe Lannion Trebeurden,
22560 Pleumeur-Bodou.
Tél. : 02 96 47 27 64.
Horaires d’ouvertures : tous les jours sauf dimanches et jours fériés de 9h à 12h et de 14h à 18h.
Accès: La pépinière est à 500 m après le panneau de sortie de Lannion, sur la route de Trébeurden, en plein coeur du Trégor. Depuis le 1er juin 2007, un jardin de démonstration est ouvert au public sur le site de la pépinière, permettant de découvrir l’étendue de la gamme de plantes vivaces, mais aussi quelques-unes des multiples associations et utilisations possibles.

Commander sur le site des Pépinières Lepage

Vous pouvez aussi vous procurer la version CD ROM du guide Lepage, pour le prix de 35 euros.
Sur ce, je vous quitte pour me plonger dans la lecture de ce guide qui me laisse rêveur… J’ai encore quelques vides dans mes jardinières 😉

mar 012010
 

La pépinière-jardin Antoine Breuvart vous présente son nouveau site Internet :

www.plante-vivace.com

Une pépinière située dans le Pas-de-Calais, qui vous propose une belle sélection de plantes vivaces robustes, notamment pour les jardins ayant une terre argileuse.
Les journées à thème de la pépinière-jardin à noter dans vos agendas :

  • Du 20 mars au 27 mars : semaine « Plantations de printemps ».
  • Les 8 et 9 mai : journées « Couvre-sol et plantes tapissantes », tapis, bordures ou talus, un large choix pour toutes les situations.
  • Les 5 et 6 juin : « Rendez-vous au jardin ».
  • Les 26 et 27 juin : journées « jardins passions ».
  • Les 14, 15 et 16 août : journées « Fleurs d’été », un jardin fleuri en été avec la participation des pépinières Hennebelle, Mela Rosa, Fleurs et Senteurs, des Jardiniers de France et de Pierre-Jean Houbart.
  • Les 18 et 19 septembre : l’automne au jardin.
  • Du 28 septembre au 4 octobre : semaine « Plantations d’automne », quelles plantes choisir et comment réussir ses plantations.
  • Les 30 et 31 octobre : journées « Un jardin pour l’hiver », un choix de plantes pour un beau jardin même en hiver.