déc 252012
 

Obélisque et avenue des Champs-Élysées, vue de Paris depuis la grande roue installée sur la place de la Concorde, Paris 1er (75)

Chaque fois que la grande roue est installée dans Paris, je ne manque pas d’y aller faire un tour, voire deux (ou plus, selon mon emploi du temps). Je ne me lasse pas de découvrir la capitale vue d’en haut. Cette fois-ci, la météo était désastreuse, avec un ciel gris plombé et de la pluie. Mais qu’importe, Paris sous la pluie, c’est bien aussi !

Tour Eiffel et la Seine, vue de Paris depuis la grande roue installée sur la place de la Concorde, Paris 1er (75)
La Tour Eiffel bien sûr, la Seine et le pont Alexandre III…

Jardin des Tuileries, vue de Paris depuis la grande roue installée sur la place de la Concorde, Paris 1er (75)

Le jardin des Tuileries dans ses habits d’hiver avec le palais du Louvre à l’arrière plan…

Jardin des Tuileries, vue de Paris depuis la grande roue installée sur la place de la Concorde, Paris 1er (75)

Au loin la basilique du Sacré Coeur de Montmartre, vue de Paris depuis la grande roue installée sur la place de la Concorde, Paris 1er (75)

Vue à travers la vitre dans le lointain, la Butte de Montmartre avec la basilique du Sacré-Coeur, toute grise comme le ciel.

Fin de la visite et de la découverte de la capitale vue de haut, très haut sur la grande roue. Celle-ci est installée sur la place de la Concorde (Paris 1er) jusqu’au 13 janvier 2013. Les cabines étant fermées par des vitres sur les côtés, vous pouvez y aller quelle que soit la météo. Mais le Père Noël va peut être nous apporter le soleil, non ?

déc 162012
 

Palmier chanvre (Trachycarpus fortunei) sur fond de ciel noir et bas, porte Dorée, Paris 12e (75)

Avec les enfilades de palmiers chanvres, on se croirait presque sous les Tropiques. Mais la météo de ce mois de décembre nous rappelle que nous sommes en Île-de-France et que l’automne finissant peut être particulièrement gris, sinistre, arrosé, venté, bref pénible !

Je me suis arrêté à la Porte Dorée après avoir fait un aller et retour dans le tramway, T3a et T3b, mais à ce moment là, non seulement la lumière du jour commençait sérieusement à décliner (il était un peu plus de 16h), mais le ciel se chargeait de plus en plus de lourds nuages noirs très bas. Ambiance d’avant orage, tempête, ouragan ou cyclone, les plus pessimistes y verront les prémices de la fin du monde annoncée pour le 21 décembre, plus sérieusement cela annonçait une bonne pluie qui est vite arrivée. Encore de la pluie ! Pour ma première grande sortie depuis mon opération, j’ai fini bien arrosé…

nov 192012
 

Tapis de mousse bien vert en automne dans Montmartre, Paris 18e (75)

Encore un week-end gris, brumeux, pluvieux, sombre à souhait ! Pas vraiment le temps idéal pour se faire une « mousse » en terrasse, mais par contre les mousses parisiennes sont superbes avec toute cette humidité persistante.

Tapis de mousse bien vert en automne dans Montmartre, Paris 18e (75)

Dans le langage courant, on parle de mousses pour décrire des végétaux de taille réduite, mais nous devrions utiliser le terme de Bryophytes, pour parler de ce groupe de plantes fréquentes dans les endroits plus humides, aussi bien en pleine ville qu’à la campagne.

Le saviez-vous ?
Les coussinets de mousses abritent une quantité innombrable de petits animaux : acariens, collemboles, rotifères, tardigrades, coléoptères et bien d’autres invertébrés. Dans un mètre carré de mousses, on dénombre des milliers de bestioles.

nov 102012
 

Ciel rougeoyant au lever du soleil au-dessus de la rue de Nantes, Paris 19e (75)

Hier matin, le lever du soleil a donné ces superbes couleurs au-dessus de la capitale, plus particulièrement au-dessus du 19ème arrondissement et du canal de l’Ourcq. Beau lever du soleil rougeoyant qui augurait une météo venteuse ou pluvieuse.

Ciel rougeoyant au lever du soleil au-dessus de la rue de Nantes, Paris 19e (75)

Et bien il y a eu vent et pluies ! Et ce n’est pas fini…

oct 152012
 

Caniveau rempli d'eau par un dimanche d'automne pluvieux dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Samedi, le temps s’est éclairci en fin d’après-midi laissant passer un soleil bienvenu, mais dimanche, la pluie s’est obstinée toute la journée avec des températures de plus en plus fraîches. Un temps à ne pas mettre un jardinier, un parisien, un Alain of Paris dehors !

J’ai pourtant fait deux tentatives, mais je n’ai pas pu voir et photographier les nounours du Champs de Mars et les oeuvres d’art de la Fiac Hors les Murs, ce sera pour un autre week-end, avec du soleil j’espère. Dommage, car les feuillages commencent à bien se colorer…

Bonne semaine !