sept 242010
 

Dans le cadre de la fête des jardins de Paris, la journée Portes ouvertes de la SNHF met à l’honneur les plantes mellifères et les insectes auxiliaires du jardin. Au programme de cette journée : bourse aux plantes, récolte et dégustation de miel, conseil en jardinage, conférences et expo… et de nombreux cadeaux. N’oubliez pas d’emporter un grand panier !


Au programme

Bourse aux plantes :
Dénichez les plus belles plantes pour vos balcons et jardinières d’automne ! Les sections vous proposent une sélection de leur spécialité : plantes fleuries, arbustes, camellias d’automne, plantes potagères ou arômatiques, cactus et plantes succulentes …

Récolte et dégustation de miel :
Assistez à la récolte de miel des ruches installées sur la terrasse de la SNHF, en partenariat avec Natureparif’ ! Les apiculteurs vous accueillent avec une dégustation de miel et répondent à vos questions.

Point Conseil Jardinage :
Faites connaissance avec Guy Tournellec, qui animera les ateliers de jardinage de la SNHF à partir du mois d’octobre. Il répondra à toutes vos questions.

Conférences:
– le matin à 10 h 30, « Le jardinage raisonné » par Claude Bureaux,
– l’après-midi, à 15 h 30, « Comprendre le déclin des pollinisateurs, agir pour la biodiversité » par Bernard Duran.

Dégustations de miel, sirops, sorbet au Pélargonium, légumes, graines germées…

Mais aussi … Expo photos, point librairie, découverte de la bibliothèque, atelier pour les enfants, tombolas, dialogues avec des passionnés, …

Infos pratiques :
Entrée : libre et gratuite.
Horaires : de 10 h à 19 h.
Société Nationale d’Horticulture de France, 84, rue de Grenelle, 75007 Paris.
Tél. : 01.44.39.78.78.

sept 182010
 

Asters, anémones, sédums, soleils et compagnie, venez découvrir les fleurs d’automne aux coloris étourdissants dans le jardin pépinière de Nathalie Becq, Le Jardin de Campagne, à Grisy-les-Plâtres (95) tous les samedis jusqu’au 23 octobre 2010.

Plante vivace à floraison automnale

Anémone du Japon, fleur d'automne, septembre 2010, photo Alain Delavie

Les fleurs d’automne sont un des trésors du jardin. Avec elles, fini le jardin trop vert au retour des vacances !
De l’été aux gelées ces vivaces très rustiques nous enchantent par la diversité et le raffinement de leurs teintes.
Venez découvrir toutes les variétés d’anémones qui se mêlent aux sedums, aux graminées et aux asters en un deuxième printemps !

Infos pratiques :
De 10 h à 18 h au village de Grisy-les-Plâtres (95), à 10 km de Pontoise (direction Marines) et 45 mn de la Défense.
Entrée Libre.
De septembre à fin juillet, la pépinière & le jardin sont ouverts tous les samedis aux mêmes heures.

Contact :
Le Jardin de Campagne – Nathalie Becq
13, rue de Butel,
95810 Grisy-les-Plâtres
.
Tél : 01.34.66.62.87.

sept 042010
 

Brève escapade dans l’Orléanais aujourd’hui pour une visite aux Pépinières Travers à l’occasion de leur journée portes ouvertes. Un voyage dans le royaume des clématites et autres plantes grimpantes !

Plantes grimpantes

Clématites à grandes fleurs, photo Alain Delavie

Je n’y suis jamais allé et j’avoue que je suis très impatient de découvrir les lieux et les milliers de plantes grimpantes annoncées. Le plus dur, ça va être de rester raisonnable, sans craquer pour toutes les beautés plus tentantes les unes que les autres, car mon balcon est archi rempli… Et peut être nous y retrouverons nous, n’est-ce-pas Vérone ?
Je vous raconterai !

Pépinières Travers
Samedi 4 septembre 2010, de 10 h à 18 h,
entrée gratuite,

Domaine de Bellevue,
Route d’Orléans,
45590 Saint-Cyr-en-Val.

Tél. : 02 38 66 14 89.

oct 022009
 

La SNHF ouvre à nouveau ses portes, dans l’objectif de faire découvrir ses activités à un large public.

Au programme :
● Ateliers (rempotage pour les enfants, bouturage de camellias…),
● Dégustations variées (sirops de fleurs, thé d’hydrangea, variétés méconnues de tomates et radis …),
● Conférences et expositions photos : à 14 heures, « Savoir entretenir ses plantes d’intérieur en hiver », à 15 heures, « Les Hydrangeas, une plante d’actualité »,
● Une tombola sera organisée.Tous les visiteurs repartiront avec des cadeaux sympathiques.
●La bibliothèque présentera la richesse de son fonds documentaire et exposera quelques superbes livres anciens. Pour la première fois, elle présentera également sa séminothèque (collection de graines).
En fin d’après-midi, de 16h à 17h30, un concert de musique classique sera organisé en partenariat avec l’association Lyre & Muses : un divertissement musical, virtuose et enjoué, calqué sur le modèle des petits orchestres qui faisaient fureur dans les kiosques à musique des parcs et jardins au temps des Années Folles… (entrée au concert 20 euros, 10 euros pour les adhérents SNHF).

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES
Le 3 octobre, de 10 heures à 19 heures
84, rue de Grenelle, 75007 PARIS. Tél. : 01 44 39 78 78.
Entrée gratuite (sauf pour assister au concert).

sept 182009
 

Le Sénat ouvrira ses portes au public pour la 18e fois le samedi 19 et le dimanche 20 septembre, de 9 h 30 à 17 h 30, sans interruption, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine organisées par le Ministère de la Culture et de la Communication.


Le Palais du Luxembourg (le Sénat) ainsi que le Petit Luxembourg (la Présidence du Sénat) vont une nouvelle fois faire partager leurs innombrables richesses au public à l’occasion de ces deux journées. Les visiteurs pourront parcourir notamment la salle des Conférences, ancienne Galerie du Trône, longue de 57 m, réalisée en 1852 par Alphonse de Gisors, la Bibliothèque peinte par Delacroix en 1845, l’hémicycle, lieu de réunion des séances plénières du Sénat, ainsi que l’Annexe de la Bibliothèque, cette grande galerie qui accueillit le premier musée de peinture français ouvert au public, de 1750 à 1780. Sous la Révolution, cette partie du Palais est transformée en « maison nationale de sûreté », où seront emprisonnés maints détenus célèbres. C’est après 1887 qu’elle est transformée en bibliothèque. La voûte est ornée d’une série inestimable de peintures, les douze signes du Zodiaque, de Jacob Jordaens.

Au Petit Luxembourg, lieu de travail du Président du Sénat et de ses collaborateurs, ils pourront notamment admirer, les salons de Boffrand (18e siècle), la Chapelle de la Reine, édifiée par Marie de Médicis en 1625 et restaurée en 1850 dans un esprit néo-baroque, ainsi que le Jardin d’hiver, ancien « champ de repos » du Couvent des « Filles du Calvaire », congrégation installée par Marie de Médicis près de son Palais, transformé en jardin d’hiver sous le Second Empire et ouvert à la visite pour la première fois lors des Journées du patrimoine 2004.

Comme chaque année, une cinquantaine de fonctionnaires du Sénat commenteront les principaux lieux et répondront aux questions des visiteurs sur le rôle et le fonctionnement de cette assemblée parlementaire ainsi que sur l’histoire du Palais du Luxembourg.

Entrée du public : 15 et 15 ter, rue de Vaugirard, 75006 Paris. De 9 h 30 à 17 h 30.


Les serres de culture et les collections du Jardin du Sénat :

Le Jardin du Luxembourg est affecté depuis 1879 au Sénat qui en assure la gestion, la surveillance et la conservation. Les serres de collection seront ouvertes au public pour la 8è année consécutive. Depuis le 17è siècle et sa création par Marie de Médicis, le Jardin du Luxembourg a toujours possédé des collections de plantes comme les plantes d’orangerie ou la collection fruitière que le public peut découvrir tout au long de l’année. Depuis le 19è siècle, il possède aussi de remarquables collections de plantes tropicales, notamment des orchidées. Les collections de plantes de serre ont toujours eu une certaine réputation dans les milieux horticoles et ont même participé à la reconstitution des collections du Muséum National d’Histoire Naturelle et de l’école nationale d’horticulture de Versailles. C’est aussi à partir de plants des serres du Luxembourg et du Muséum que put être relancée en Égypte la culture du papyrus, dont l’espèce d’origine était atteinte de maladie et menaçait de disparaître. Actuellement, la plus digne d’intérêt est certainement la collection d’orchidées, et plus particulièrement de Paphiopedilum.
Entrée du public : rue Auguste Comte, place André Honnorat, partie sud du jardin, de 10 h à 17 h 30.

sept 172009
 

Les 19 et 20 septembre 2009, le jardin du lycée horticole et paysager Saint-Antoine ouvre ses portes à l’occasion des Journées européennes du patrimoine, en partenariat avec l’association historique de Marcoussis. Au programme, exposition autour de l’histoire du château de Montagu et découverte des jardins conçus par les jeunes en formation à la Fondation d’Auteuil.

Ouverture du site au public :
Samedi 19 et dimanche 20 septembre,
de 10 h à 13 h et de 14 h à 18 h.
Visite gratuite du château de Montagu,
du parc romantique et des jardins contemporains
Magnifique collection de dahlias en fleurs,
Plantes en vente sur place.

Un jardin œuvre d’art…
Dans le parc du lycée Saint-Antoine, les ruines d’un château fort dorment entourées de douves. Depuis 5 ans, ces douves ont été aménagées par les jeunes avec leurs professeurs, en suivant les conseils de l’architecte paysager Régis Juvigny. Le jardin contemporain ainsi créé est inspiré des jardins du Moyen-Age, tenant compte de la circulation des eaux de la Sallemouille au cœur du site.

… dans un site historique
Du château de Montagu, bâti au XVème siècle, seuls restent aujourd’hui l’arasement des remparts et la tour des oubliettes, entretenues par l’association historique de Marcoussis. À l’occasion des Journées du Patrimoine, elle propose de découvrir l’histoire du château de Montagu à travers une exposition et la visite guidée des caves du monastère et de l’église. Le château, classé à l’inventaire des monuments historiques, offre un cadre riche d’histoire pour inspirer les élèves.

Une forte implication des jeunes
Accueillant chaque année un public de plus en plus nombreux, les portes ouvertes des jardins du lycée horticole Saint-Antoine (Rendez-vous aux jardins, Journées du Patrimoine) permettent de valoriser le travail des jeunes et leur formation professionnelle, ainsi que leur créativité et l’importance du patrimoine.

Grandir en confiance
Établissement de la Fondation d’Auteuil, le lycée horticole et paysager Saint-Antoine propose à des jeunes de tous horizons de construire leur avenir en se formant à un métier en lien avec
l’environnement, le paysage, l’horticulture, la fleuristerie, en formation initiale ou en apprentissage. Il accueille plus de 140 élèves en 4ème-3ème enseignement agricole, CAPA et BAC Professionnel travaux paysagers ou productions horticoles, CAP Fleuriste. Ces formations font partie des 64 formations professionnelles dispensées dans 12 filières par la Fondation d’Auteuil. Chaque jeune accueilli bénéficie d’un parcours personnalisé pour développer son savoir être et son savoir-faire dans le domaine professionnel de son choix. Aujourd’hui, la Fondation d’Auteuil accueille, éduque, forme et insère plus de 10 000 garçons et filles en France au sein de ses établissements d’accueil et de formation. En difficulté scolaire, sociale, familiale ou affective, ces jeunes peuvent être confiés par les services de l’Aide Sociale à l’Enfance ou par leur famille, que la Fondation d’Auteuil accompagne également dans leur rôle éducatif.