mar 042010
 

Lors de ma dernière visite dans la jardinerie Truffaut située au bord de la Seine dans le 13è arrondissement de Paris (75), je n’ai pas résisté aux potées de violettes, certaines étant très parfumées.

Plante vivace forcée

Potée de violette sur mon balcon en fin d'hiver, février 2010, photo Alain Delavie

Je me suis offert une potée de parfum, un bouquet de fleurettes d’un beau violet soutenu avec une légère touche de couleur orange au coeur des fleurs. Des fleurs plus grandes que celles de la violette sauvage (Viola odorata), mais toujours aussi charmantes. Et ce parfum !!! C’est l’avantage de la culture en pot et d’un balcon : il faut moins se baisser pour apprécier la fragrance des fleurs.

Bon à savoir :
Quand vous achetez un pied de violette, inspectez le feuillage avec attention. Si les feuilles présentent des décolorations, des taches jaunes, choisissez une autre potée. Car les violettes sont fréquemment contaminées par des virus, qui leur donnent ces marbrures ou pointillés. Il est impossible de soigner une plante virosée, qui doit être éliminée pour éviter toute contamination des autres plantes de la même espèce ou du genre Viola.

jan 252010
 

Rock Garden compose un décor minéral surréaliste sur la terrasse ou dans le salon ! Ce pot de fleur ressemble à un rocher lisse et facetté : une forme originale et ultra contemporaine.

Pot de fleur design

Ensemble de pots Rock Garden, design Alain Gilles pour Qui est Paul ?

Véritable évocation d’un univers propre aux jardins, les contenants Rock Garden créés par le designer Alain Gilles pour la marque Qui est Paul ?, rappellent à la fois les rocailles et les sentiers faits de grandes dalles de pierres grossièrement biseautées, mais également les jardins japonais. Réalisés en polypropylène, il sont très légers (seulement 8 kilos pour un pot de 59 cm de hauteur) tout en affichant de belles proportions (par exemple L 68,8 cm x l 62,3 cm x H 58,9 cm). Ils se déplacent facilement même lorsqu’ils sont pleins.

Chaque pot de fleur peut être utilisé seul ou combiné à d’autres pour créer de superbes compositions. Une fois repoussés les uns contre les autres, ces pots forment une jardinière modulable dont on peut aisément modifier la longueur et la forme. Jouez avec les formes, les couleurs et les tailles pour créer et transformer à volonté votre coin de nature. Rock garden se décline dans de nombreux coloris gais et vitaminés afin de vous offrir une grande liberté de création.

Pot de fleur design

Rock Garden, design Alain Gilles, marque Qui est Paul ?

Rock Garden garantit un habitat idéal pour les plantes, à l’intérieur comme à l’extérieur. Vous pouvez l’utiliser en cache-pot ou bien planter vos plantes directement à l’intérieur du bac interne (en le remplissant de terre). Rock Garden est muni d’un trou d’évacuation pour l’eau avec un bouchon refermable (le bouchon doit être fermé pour une utilisation en cache-pot).

Rock Garden se décline en trois dimensions : hauteur 37 cm, 59 cm ou 136 cm.

Pot de fleur design

Ensemble de pots Rock Garden vides, design Alain Gille pour Qui est Paul ?

Polyéthylène HD teinté dans la masse rotomoulée.
Pour l’intérieur et l’extérieur avec un trou d’évacuation pour l’eau avec bouchon refermable. Résistance aux UV, aux températures de – 60°C à + 50°C. Entièrement recyclable.

Pour le grand modèle : longueur 66,1 cm x largeur 55,6 cm x hauteur 135,9 cm. Contenant interne ayant une profondeur de 34,7 cm et un volume utile de 40 litres. Poids : 13 kg.
Pour le modèle moyen : longueur 68,8 cm x largeur 62,3 cm x Hauteur 58,9 cm. Contenant interne 39,9 cm de profondeur. Poids : 8 kg.
Pour le petit modèle : longueur 51,2 cm x largeur 43,1 cm x hauteur 37,3 cm. Volume utile de 20 litres. Poids : 1,9 kg.

En vente sur made in design, le n° 1 du design sur Internet.

jan 182010
 

Rustique et persistante, l’euphorbe ‘Tasmanian Tiger’ est élégante tout au long de l’année, sauf quand les fortes gelées lui donnent un air pitoyable, qui disparaît dès que les températures redeviennent positives.

Plante vivace à feuillage persistant décoratif

Euphorbia 'Tasmanian Tiger' (Euphorbia characias ssp wulfenii 'Variegata'), Globe Planter, photo Alain Delavie

Cette belle variété (Euphorbia characias ssp wulfenii ‘Variegata’) a été découverte en Tasmanie en 1993 par une pépiniériste australienne. Déposée sous le nom d’Euphorbia ‘Tasmanian Tiger’ aux États-Unis et au Canada par PlantHaven, elle est multipliée et commercialisée en France par Globe Planter.

Cette plante vivace rustique a un feuillage persistant vert panaché de blanc. Les fleurs qui apparaissent entre avril et juillet présentent aussi le même coloris. Une panachure stable, qui dure toute l’année sur les feuilles. La plante forme un petit buisson assez compact. Hauteur : jusqu’à 80 cm (pendant la floraison). Envergure : jusqu’à 50 cm.

Le pied que j’ai acheté l’an dernier n’a toujours pas été repiqué dans une grande jardinière, mais il a bien résisté aux assauts du froid de cet hiver. Quand les gelées sont fortes, les feuilles pendent lamentablement le long des tiges, puis elles se redressent dès que les températures redeviennent positives.

Plante vivace à feuillage persistant panaché

Jardinière d'euphorbe 'Tasmanian Tiger', Globe Planter (45), photo Alain Delavie

Cette belle vivace supporte le plein soleil, mais pousse aussi à la mi ombre. Comme toutes les variétés d’Euphorbia characias, elle préfère un sol très bien drainé et résiste assez bien aux périodes de sécheresse (quand elle est cultivée en pleine terre, en pot il est préférable de ne pas l’oublier trop longtemps).

Je n’ai pas encore décidé où j’allais l’installer définitivement, car je voudrais en profiter tout au long de l’année. J’hésite…

jan 112010
 

Alors que la plupart des plantes ayant encore leur feuillage pendent lamentablement sur mon balcon, ma potée de gardénia rustique (Gardenia jasminoïdes ‘Kleim’s Hardy’) et de fougère houx (Cyrtomium fortunei) garde son bel aspect, même sous la neige.

Balcon en hiver sous la neige

Potée de gardénia rustique et de fougère houx sur mon balcon, 9 janvier 2010, photo Alain Delavie

Je ne regrette pas d’avoir mis quelques plantes à feuillage persistant supplémentaires sur mon balcon cette année. Il paraît moins vide, surtout après les périodes de gel qui dessèchent et ratatinent les feuillages cuits par le froid. Pour bien faire, il faudrait que j’en installe encore deux ou trois autres. Peut être un lierre arborescent, au feuillage bien brillant. J’ai tout l’hiver pour réfléchir !
Bonne semaine…

jan 052010
 

J’ai acheté pendant les fêtes de fin d’année deux petites potées de cactus de Noël (Schlumbergera), tous les deux couverts de petits boutons floraux. L’une des deux potées donne sa première fleur et révèle enfin sa couleur. J’adore !

Schlumbergera hybride à fleurs ivoire et orange

Mon cactus de Noël avec sa première fleur, janvier 2010, photo Alain Delavie

Les boutons floraux rose vif teinté d’orange ne me permettaient pas d’augurer de la couleur des fleurs. J’avoue que le résultat me ravit ! Ce fondu de blanc ivoire et d’orange pour les pétales et le rose indien du style et des stigmates sont superbes. Oui, dois-je le dire car cela se voit sur la photo, j’ai beaucoup de rouge et d’orange chez moi.

Si vous aimez les cactées de Noël ou de Pâques, faites une petite visite sur le site de Michel Combernoux : Les Cactées épiphytes.

jan 052010
 

J’ai découvert cette nouvelle espèces lors des dernières journées de Courson, en octobre 2009. Elle était proposée pour la première fois par les Pépinières Lumen. Malgré le froid, le feuillage est toujours impeccable dès le retour de températures plus douces.

Corydalis 'Maya' : un feuillage panaché et persistant

Potée de Corydalis 'Maya' sur mon balcon en hiver, janvier 2010, photo Alain Delavie

Cette plante vivace et apparemment bien rustique a un feuillage vert bleuté panaché de crème, plus ou moins selon les feuilles. Ces dernières sont profondément découpées, donnant un aspect léger à la plante, qui rappelle celui des fougères. Le développement est présenté comme important et en effet mon plant est vigoureux, donnant de belles feuilles alors même que je ne l’ai toujours pas repiqué dans une grande jardinière. La floraison devrait être jaune acide, ce qui ira parfaitement avec le bleuté et le crème du feuillage.

Une belle plante pour la mi-ombre ou l’ombre, que je découvre au fil des mois qui passent. À noter la fragilité des tiges, qui cassent comme du verre. Il faut donc installer cette plante vivace dans un endroit où personne ne vient vagabonder, risquant d’heurter les feuilles fragiles. Et c’est une plante exigeante en eau, qui a besoin d’arrosages réguliers et fréquents. Dès que la motte sèche un peu, les feuilles commencent à jaunir. Une soiffarde !