nov 022009
 

Quand la météo veut bien laisser le jardinier ou la jardinière accéder au jardin ou sur le balcon, les travaux ne manquent pas au coeur de l’automne :

  • Ramasser sans cesse les feuilles qui tombent et recycler celles qui sont saines (soit sur le tas de compost, soit en paillis au pied des haies, des massifs d’arbustes ou de plantes vivaces).
  • Rabattre les feuillages jaunis ou desséchés des plantes vivaces, sauf pour les quelques espèces décoratives en hiver (grands sedums, graminées, etc.).
  • Protéger, si ce n’est déjà fait, les plantes frileuses laissées dehors pendant la mauvaise saison. Pour celles cultivées en pot, il faut enrober le pot de plastique à bulles car les racines sont davantage exposées au froid dans les contenants.
  • Quand le temps est sec, ne pas oublier d’arroser les plantations récentes et les plantes cultivées en potées ou jardinières.
  • Tant qu’il ne gèle pas, continuer les plantations des plantes bulbeuses ou bisannuelles à floraison printanière, des plantes vivaces bien rustiques, des arbres et des arbustes.
  • Donner davantage de lumière aux plantes d’intérieur. Soit en ouvrant les rideaux dans la journée, soit en rapprochant les potées des fenêtres, soit en éclairant avec des lampes horticoles.