oct 252012
 

Rabdosia longituba 'Tube Socks' sur mon balcon en automne, Paris 19e (75)

J’ai cultivé pendant plusieurs années Rabdosia longituba à la généreuse floraison bleu ciel en automne. Je l’ai perdu l’hiver dernier, le froid ayant curieusement détruit ma souche alors qu’elle avait bien passé les hivers précédents. Comme j’adore cette espèce si facile à cultiver et si florifère à l’époque pendant laquelle les jardins s’endorment, je me suis acheté un nouveau plant, mais en choisissant cette fois-ci la variété à fleurs blanches : Rabdosia longituba ‘Tube Socks’.

Rabdosia longituba 'Tube Socks', Il Peccato Vegetale di Riva Enrico, Journées des Plantes de Courson (Essonne), automne

Rabdosia longituba 'Tube Socks' sur mon balcon en automne, Paris 19e (75)

Cette variété aux fleurs allongées en trompette a été découverte au Japon puis importée et dénommée par Barry Yinger. Cette plante vivace peut atteindre jusqu’à 1 m de hauteur, ses tiges et ses feuilles disparaissant en hiver dès qu’il gèle.

Je l’ai trouvée sur le stand d’Enrico Riva (Il Peccato Vegetale di Riva Enrico), pépiniériste italien qui proposait un superbe choix de plantes vivaces à floraison automnale lors des dernières Journées des Plantes de Courson (Essonne).

oct 282011
 

Rabdosia longituba sur mon balcon en automne

Depuis que je l’ai découvert et installé sur mon balcon il y a déjà quelques années, j’ai toujours autant de plaisir à admirer la floraison si légère et délicate de mon pied de Rabdosia longituba, plante vivace encore trop peu répandue.

Rabdosia longituba sur mon balcon en automne

Les petites fleurs tubulaires d’un bleu ciel intense et lumineux (bleu myosotis !) sont portées par des tiges fines mais bien raides et dressées. La floraison commence tardivement à la fin de l’été et prend toute son ampleur en automne, quand la plupart des autres plantes vivaces commencent à décliner sérieusement.
Rabdosia longituba atteint facilement un bon mètre d’envergure et de hauteur, repartant chaque printemps à partir de la souche. C’est plutôt une vivace pour les coins ombragés ou peu ensoleillés. Et il lui faut une terre fraîche pendant la belle saison.

Cette plante n’est pas fréquente. Je l’ai trouvée chez Thierry Delabroye, qui en propose plusieurs espèces et également deux autres variétés de R. longituba, dont une à fleurs blanches. Lors des dernières Journées des Plantes de Courson (Essonne), j’ai vu d’autres espèces de Rabdosia sur le stand de la pépinière Sous Un Arbre Perché. Avec des fleurs plus petites, certaines bleu très foncé… J’ai eu beaucoup de mal à résister, mais je ne savais vraiment pas où les installer sans être obligé de virer une plante déjà en place. Pour l’instant, je profite du pied qui prospère dans une grande jardinière en compagnie de sceaux-de-Salomon géants.

oct 162009
 

Il y a quelques jours je vous présentais deux espèces de Rabdosia. L’une d’entre elles, Rabdosia longituba, offre une floraison bleue aérienne sur mon balcon en ce moment.

La touffe mesure un bon mètre d’envergure et de hauteur. Elle a commencé à fleurir il y a seulement quelques jours, les petites fleurs tubulaires bleu ciel étant de plus en plus nombreuses.

Un port très gracieux, grande légèreté des épis terminaux, un bleu d’azur, joli coloris des feuilles empourprées…

oct 092009
 

L’automne est la saison qui révèle toute la beauté des rabdosias (ou isodons), plantes vivaces méconnues à floraison tardive d’un bleu ciel soutenu le plus souvent. Des beautés à découvrir !

Rabdosia kameba
Rabdosia longituba

Ces plantes vivaces originaire du Nord-Est de l’Asie ressemblent beaucoup aux plectranthus. D’ailleurs Radbosia kameba a été dénommé Plectranthus kameba. Ces végétaux à feuillage caduc vert clair peuvent atteindre presque un mètre de hauteur en pleine floraison. Ils sont rustiques et ils apprécient les terres riches et humifères, qui restent fraîches pendant la belle saison. À installer dans un gros pot ou en pleine terre à l’ombre fraîche.