fév 122011
 

Ce 11 février 2011 a été exceptionnellement chaud à Paris. Le plus chaud depuis 1899, un record, avec une température maximale de 18 °C !

Depuis plusieurs jours, une masse d’air doux concerne la majeure partie de la France. Elle est liée au prolongement de hautes pressions sur le Maghreb qui ont concerné hier vendredi quasiment toutes les régions françaises. Des températures dignes d’une fin avril !

Les températures ont été particulièrement élevées et le ressenti a été véritablement printanier sur de très nombreuses villes. Des records de douceur pour un 11 février ont été battus, comme à Metz, Paris, Dieppe, Abbeville, Rouen, Caen ou bien encore Rennes avec des températures parfois situées 10°C au-dessus des moyennes saisonnières. Jusqu’à 20°C à Biarritz, 17°C à Dieppe !

Voici les valeurs de températures les plus remarquables relevées hier après-midi :
20°C à Biarritz (64)
19°C à Vichy (03) et Clermont-Ferrand (63),
18°C à Bordeaux (33), Auxerre (89) et Paris (75),
17°C à Rennes (35), Caen (14), Reims (51) et Troyes (10),
16°C à Abbeville (80).

Mais les températures vont baisser…
Prévisions Météo-Paris
Prévisions Météo-France
Prévisions La Chaine Météo

jan 182011
 

Malgré la fin de l’automne et le début de l’hiver glacés et enneigés, les quelques jours de redoux que nous venons de connaître dans Paris ont incité mes coeurs-de-Marie (Dicentra spectabilis ‘Alba’) à repousser. Et ils font déjà des jeunes pousses, à la mi janvier !

Le redoux en plein hiver perturbe le repos de la végétation

Jeunes pousses de coeurs-de-Marie (Dicentra spectabilis 'Alba') sur mon balcon, 16 janvier 2011, photo Alain Delavie

Ce redoux important perturbe complètement le repos hivernal de la végétation qui repart bien trop tôt.

Le redoux en plein hiver perturbe le repos de la végétation

Jeunes pousses de coeurs-de-Marie (Dicentra spectabilis 'Alba') sur mon balcon, 16 janvier 2011, photo Alain Delavie

Mon pied d’hosta (Hosta plantaginea ‘Grandiflora’) a aussi quelques pousses vertes qui sortent de terre.

Même si ces températures douces sont fort agréables, il faudrait que le froid revienne sans plus tarder, car pour le moment, la végétation n’a pas trop démarré. Mais encore deux ou trois semaines comme cela, et il y aura les premières feuilles, qui ne résisteront jamais à une gelée.

fév 072010
 

Après les vagues de froid successives qui ont duré plus que d’habitude cet hiver, le redoux de ces derniers jours accompagné d’averses fréquentes donne un nouvel élan à la végétation. Mais il faut rester méfiant car les gelées peuvent encore sévir pendant quelques semaines.

Protection hivernale des plantes exotiques

Palmier (Trachycarpus fortunei) avec le stipe protégé contre le froid, Jardin d'acclimatation (Paris 16ème), photo Alain Delavie

Il est possible de dégager les plantes frileuses de leurs protections hivernales dans la journée. Mais il faut penser à les emmitoufler pour la nuit, surtout si le ciel s’est bien dégagé en fin d’après-midi. Ce petit manège un peu pénible va durer au moins jusqu’à la fin mars, sauf redoux bien installé.

Nouvelles pousses de mon coeur-de-Marie (Dicentra spectabilis 'Alba') sur mon balcon, février 2010, photo Alain Delavie

Par contre inutile de protéger les jeunes pousses des plantes vivaces ou des bulbes à floraison printanière qui pointent un peu partout. Elles résistent assez bien au froid, tout du moins tant que les jeunes feuilles tendres des premières ne sont pas bien développées.

Si le temps relativement doux vous donne des envies soudaines de jardinage et que la pluie ne vous arrête pas, patientez quand même encore quelques jours pour faire des plantations. Le sol est très froid en profondeur, voire encore gelé dans certains endroits. Mais cela ne vous empêche pas de faire un grand nettoyage d’avant printemps ! Rameaux secs, feuilles et branches mortes, on coupe tout, sans oublier les quelques mauvaises herbes qui ont déjà bien repris de la vigueur…

jan 182009
 

Après la vague de froid et la neige de ce début d’hiver, le retour à la douceur est le bienvenu. Le soleil et le temps doux qui baignent Paris ce dimanche après-midi sont un vrai bonheur. Et déjà les plantes repoussent.

(Soleil sur le bassin de la Villette vu depuis le pont de Crimée, Paris 19ème)

Après quelques jours passés loin de Paris, dans les Alpes à la Clusaz (74) où la neige était en abondance et le froid sévère dès que le soleil disparaissait, ces températures plus élevées font irrémédiablement penser au printemps, au plaisir retrouvé d’un verre en terrasse…
Dans le square de la place de Bitche (Paris 19ème), les pensées profitent de cette douceur revenue pour donner de nouvelles fleurs. Ces petites fleurs bisannuelles sont décidément indispensables dans un jardin tant elles mettent de bonne volonté à fleurir, de l’automne au début de l’été suivant.Et déjà les premières pousses vert fluo pointent au-dessus des haies. Ces jeunes feuilles aux couleurs acidulées sont un avant-goût du printemps, pourtant encore bien loin. Profitons en !