août 232013
 

Potées de plantes vertes d'intérieur, photo Sonne07 / Fotolia.com

Si vous avez envie de renouveler votre jardin à l’intérieur de votre appartement ou de votre maison, c’est le moment de profiter des opérations « Rentrée des plantes vertes » qui sont mises en place dans certaines jardineries et chez certains distributeurs. Le choix est plus important et il y a des bonnes affaires à faire.

Chez Botanic, la rentrée des plantes se déroule jusqu’au 3 septembre 2013. Sur une sélection, si vous achetez 2 plantes d’intérieur, la troisième vous est offerte.
Chez Truffaut, l’opération commence aujourd’hui et se prolongera jusqu’au 29 septembre 2013. Esprit graphique, vitaminé ou passion verte, Truffaut a sélectionné pour vous des plantes vertes et des plantes fleuries aux formes très décoratives.
Chez Ikéa, les Semaines Vertes ont débuté le 19 août et se prolongeront jusqu’au 24 août ou le 25 août 2013 pour les magasins ouverts le dimanche. Des potées de lis à 3,99€, des phalaenopsis à 4,99€, de nombreux accessoires pour mettre en valeur vos plantes d’intérieur et bien d’autres offres promotionnelles.

Samedi je vais aller prospecter dans quelques magasins… On ne sait jamais 😉

sept 132012
 

Page d'accueil du site Internet Jardinons à l'école

Le jardinage dans les écoles maternelles et primaires est une formidable source d’activités d’éveil et d’apprentissage. En lien avec les programmes de sciences de l’Éducation nationale, il permet également une sensibilisation des écoliers au développement durable. La rentrée, c’est le moment pour les enseignants de définir leur projet pédagogique de création de jardin ! Le site www.jardinons-alecole.org est là pour les accompagner à chaque étape.

Apprendre en jardinant
A la fois axe de développement physique et intellectuel, le jardinage est une mine de découvertes et d’enseignements pour les enfants. Pour les instituteurs, la création d’un jardin s’inscrit dans le cadre d’un projet interdisciplinaire qui offre des apprentissages des plus variés. Il permet éveil scientifique, applications de type mathématiques (mesures, calcul, tris, classement…), recherche documentaire, lecture, production d’écrits, apprentissage de la structuration dans l’espace et le temps, éducation sensorielle, expression artistique, etc. « Tout l’intérêt du jardin, c’est que les enfants puissent observer en conditions réelles ce qui se passe quand une plante pousse », témoigne une enseignante d’une école élémentaire de Seine-Saint-Denis. « L’autre intérêt réside dans l’exploitation en classe de ce qui a été observé au jardin ; l’utilisation, par exemple, d’un vocabulaire précis qui sera repris ensuite dans des productions écrites. »

Le jardin constitue par ailleurs un excellent support pour sensibiliser les enfants, de plus en plus citadins, au respect de la nature et au développement durable. En effet, quoi de plus efficace que le jardinage pour faire prendre conscience aux enfants de l’impact de leurs gestes sur l’environnement ou pour leur faire découvrir le concept d’écosystèmes, et ce, par le biais d’une activité pratique et ludique ? Continue reading »

sept 062009
 

Les belles journées ensoleillées sont suivies de nuits très fraîches. Trop froides pour laisser dehors les plantes d’intérieur installées sur le balcon pendant l’été. Aujourd’hui, j’ai rentré toutes les potées.

Inutile d’attendre plus longtemps, la forte amplitude thermique entre le jour et la nuit n’est pas appréciée par certaines espèces exotiques, notamment les hibiscus roses de Chine qui ne supportent guère des températures nocturnes à 12 °C, voir moins. Et plus on prolonge le séjour à l’extérieur, plus l’adaptation à l’intérieur est difficile. Ce matin, j’ai donc réintégré mes potées de dorsténias, de masdevallia, de rhipsalis et d’haworthia.

Mais auparavant, une inspection minutieuse des pots et des feuillages a été nécessaire pour dépister d’éventuels parasites ou des feuilles malades. Il ne faut pas hésiter à sortir les pots des cache-pots, car j’ai déjà trouvé des cochenilles accrochées à l’intérieur des parois, entre les deux pots.

Et le plus dur ensuite, c’est de trouver une place à chacune des potées. Une bonne place, avec suffisamment de lumière. Cette année, je m’en tire bien, je n’ai pas eu de problème, surprenant !