mai 092011
 

Orpin des murailles, orpin jaune, orpin brûlant, pain-d’oiseau, poivre de muraille, vermiculaire… Les noms communs sont nombreux pour désigner ce petit sedum (Sedum acris). L’un des plus petits sedums, mais aussi l’un des plus envahissants, au point de pousser un peu partout, notamment sur les murs.

Sedum acris sur un mur

Orpin jaune ou poivre de murailles (Sedum acris) accroché à un mur, Suresnes (92), mai 2011, photo Alain Delavie

Cette petite plante succulente vivace et parfaitement rustique n’a pas besoin de beaucoup de terre pour prospérer. Elle se ressème facilement et le moindre fragment de tige prend racines au contact du sol. Celles et ceux qui un jour l’ont introduite dans leur rocaille ou leur jardin savent combien ce sedum vagabonde au gré du vent.

Sedum acris

Orpin jaune ou poivre de murailles (Sedum acris) accroché à un mur, Suresnes (92), mai 2011, photo Alain Delavie

Plante de terrain sec et très ensoleillé, le poivre de murailles pousse très bien en pot ou jardinière, même dans des contenants très petits. On peut oublier de l’arroser !

On le rencontre parfois à l’état sauvage comme les pieds que j’ai photographiés sur un grand mur à Suresnes (92), près de la gare. Mais il est fréquemment proposé en godets, dans le rayon des plantes vivaces.
En Île-de-France, une bonne adresse pour trouver des sédums : Pépinières Patrick Nicolas.