mar 082014
 

Capture d'écran de la page d'accueil du site des Pépinières et Roseraies Georges Delbard
Depuis le 1er mars 2014, les jardiniers peuvent retrouver la totalité des variétés des Pépinières et Roseraies Georges Delbard sur un nouveau site d’information et de vente www.georgesdelbard.com

Ce nouveau site met à disposition les créations des Pépinières et Roseraies Georges Delbard, soit près de 80 variétés de rosiers, 66 variétés d’arbres fruitiers, 11 de petits-fruits et 15 de vivaces.

Tous ces végétaux, nés à Malicorne dans l’Allier, élevés avec amour et respect de la nature sur les différents sites de production des pépinières en France, vont ainsi pouvoir rejoindre les jardins dans les meilleures conditions de transport et de fraicheur. Toutes ces plantes bénéficient de la garantie du créateur-producteur Georges Delbard.

Après avoir repris les activités de création variétale et de production en Auvergne en 2012, Arnaud et Henri Delbard (petit-fils et fils du fondateur Georges Delbard) ont souhaité créer un outil qui leur permette de présenter leurs créations.

Le site Internet des Pépinières et Roseraies Delbard a vocation à devenir un lien entre les pépinières et les amoureux de cette maison emblématique.
En plus des informations sur les variétés de la collection Georges Delbard, les jardiniers pourront également retrouver l’histoire de la famille Delbard et surtout toute l’actualité (nouvelles créations, baptêmes, journées des plantes…) de cette entreprise familiale qui fêtera bientôt ses 80 printemps.

À noter dans vos agendas
Ce printemps, les Pépinières et Roseraies Georges Delbard seront présentes :

 

fév 132014
 

Catalogue Collection Printemps 2014 Vilmorin
Découvrez toute l’offre des semences potagères, aromatiques, florales ainsi que les gazons sur le site internet de Vilmorin.

http://www.vilmorin-jardin.fr/catalogue/

Retrouvez notamment les dernières introductions variétales comme les tomates Sweetbaby, Black Cherry, Aligote, la chicorée scarole Maruchka mais aussi les radis Expo, les carottes Eskimo… et bien d’autres.

déc 062013
 

Capture d'écran de la boutique en ligne de la Ville de Paris
La Mairie de Paris a lancé le 5 décembre sa boutique en ligne sur www.boutique.paris.fr.

L ’objectif est de contribuer à :

  • la connaissance et la valorisation des savoir-faire et de la culture parisienne
  • La mise en lumière du Paris de la création, des savoirs, de l’art et de l’architecture
  • l’attraction d’une ville constamment en mouvement
  • la découverte de la création des services parisiens à la portée de tous : parisiens et visiteurs.

L’offre se compose de produits très grand public mais aussi plus pointus sur des thématiques très variées. Avec plus de 250 premières références à son lancement rassemblées sous plusieurs rubriques consacrées à la culture, à la mode, à la maison et à ses établissements publics, la boutique dévoile en 6 langues une offre qui va s’étoffer au fil du temps.

La boutique en ligne de la Ville de Paris présente une sélection de produits souvent exclusifs, de grandes Maisons parisiennes qui appartiennent à la mémoire collective ou au patrimoine parisien. On y trouve, par exemple, des thés exclusifs de la Maison Mariage Frères, des bateaux en bois fabriqués en Bretagne qu’on poussait autrefois dans les bassins parisiens, les chaises Fermob du Jardin du Luxembourg ou de la nouvelle Place de la République.

Parallèlement, la boutique en ligne de la Ville de Paris propose les produits des établissements de la ville ainsi que les ouvrages des quatorze musées de la Ville de Paris édités par l’établissement public Paris Musées. Sans oublier les publications et objets du 104, du Pavillon de l’Arsenal, de La Gaîté Lyrique, ou encore de l’Apur (l’Atelier parisien d’urbanisme), le catalogue de l’École Boulle, les publications de Paris Bibliothèques…

Continue reading »

déc 042013
 

HERBIER 2.0
Une websérie documentaire inédite sur la rénovation de l’Herbier du Muséum national d’Histoire naturelle, accessible sur www.webdoc-herbier.com depuis le 28 novembre, sur les sites internet du Muséum, du CNRS et à suivre chaque semaine sur universcience.tv.

A l’occasion de l’ouverture de la Galerie de Botanique du Jardin des Plantes et du lancement d’HERBIER 2.0, le Muséum et Universcience (universcience.tv) se sont associés pour un numéro spécial le 29 novembre dernier.

En 2009, une équipe de réalisateurs-photographes décide de suivre la métamorphose de l’Herbier du Muséum national d’Histoire naturelle. Quatre ans plus tard, cette rénovation du sol au plafond se termine : 8 millions de spécimens inventoriés, restaurés, reclassés et en grande partie numérisés dans un bâtiment refait à neuf ! La série s’attache aux petites histoires humaines et scientifiques qui sont autant de fenêtres ouvertes sur les collections botaniques normalement fermées au public.

Au fil des 40 chroniques de cette websérie, on découvre la richesse des collections botaniques et l’engagement passionné des scientifiques de l’Herbier National. Pendant les travaux, leurs recherches continuent : sur la flore de Nouvelle-Calédonie, la description de champignons inconnus, l’identification de moisissures, la généalogie des légumineuses, la génétique des plantes cultivées dans Paris lors du siège de 1870, l’inventaire des algues rouges présentes dans tous les océans du monde, ou encore la modélisation des réactions des bananiers face au changement climatique.

Cette rénovation raconte également la réorganisation des collections botaniques à l’aune des nouvelles connaissances scientifiques. C’est-à-dire, non plus en fonction des zones géographiques où poussent les plantes, mais suivant leurs liens de parenté, leur phylogénie, disent les spécialistes de la classification.

Enfin, c’est aussi tout l’enjeu que représentent la numérisation et la mise en ligne de tous les échantillons qu’appréhende cette websérie. Et l’on comprend que l’Herbier National du Muséum devient ainsi le premier herbier virtuel au monde.

Teaser déjà disponible sur www.webdoc-herbier.com
Et deux chroniques en avant première :

Réalisé par Anne-France Sion, Vincent Gaullier et Carlos Muñoz Yagüe, coproduit par Ex Nihilo, Look at Sciences, Universcience (Cité des sciences / Palais de la Découverte), Muséum national d’Histoire naturelle, CNRS Images.

déc 032013
 

Billetterie en ligne du parc zoologique de Paris
Vous pouvez réserver et acheter dès maintenant votre billet d’entrée pour le Parc zoologique de Paris dont l’ouverture est prévue en avril 2014.

La billetterie en ligne (cliquez sur le lien)

Dès le 12 avril, vous pourrez évoluer dans l’environnement naturel des animaux : la savane de la plaine Sahel-Soudan, les côtes rocheuses et la pampa de Patagonie, les forêts de grands conifères d’Europe, les climats tropicaux de Guyane et de Madagascar. Ce sera l’occasion de découvrir un éventail exceptionnel d’espèces menacées – lémuriens, oryx algazelle, zèbres de Grévy –, d’espèces emblématiques –girafes, loups, lions – ou d’espèces à découvrir – gloutons, lamantins, tamanoirs et embarquez pour un tour du Monde aux portes de Paris.

Le Parc Zoologique de Paris sera ouvert toute l’année :

  • de mi-mars à mi-octobre de 10 h à 18h en semaine et de 9h30 à 19h30 les week-ends, jours fériés et vacances scolaires toutes zones;
  • de mi-octobre à mi-mars de 10 h à 17 h.

Accès
Parc Zoologique de Paris, au croisement de l’avenue Daumesnil et de la route de la Ceinture du Lac, 75012 Paris (entrée unique).
Métro : station Porte Dorée (ligne 8) ou station Château de Vincennes (ligne 1).
Bus : arrêt Parc Zoologique (lignes 46, 86 et 325).
Tramway : arrêt Porte Dorée (ligne T3a).
Stations Vélib et Autolib devant l’entrée du Parc.

nov 202013
 

Logo Villes et Villages Fleuris

Madame Sylvia Pinel, ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, a lancé officiellement la nouvelle démarche de labellisation.

Depuis plus de 50 ans, le label Villes et Villages Fleuris distingue des communes françaises pour leur qualité de vie et leur attractivité – 4182 ont été récompensées en 2012. Véritable levier économique, écologique et sociétal, le label se modernise cette année pour répondre aux communes qui ambitionnent de mieux apprécier leur politique de valorisation territoriale : renforcement des outils d’évaluation (nouvelle grille avec 60 critères), accompagnement et formation à ce nouveau dispositif via un guide spécialement conçu pour les jurys… et en complément, le CNVVF met en place des services exclusivement réservés aux communes adhérentes : Kit Média, Guide «mode d’emploi» de la nouvelle grille et une rubrique « événements » sur le site www.villes-et-villages-fleuris.com.

« Le label Villes et Villages est aujourd’hui un véritable outil au service des élus et de leurs équipes pour leur permettre de sonder leur attractivité tant sur le plan paysager, qu’économique et social. Je souhaite que cette démarche perdure et valorise autant nos régions que ses habitants », rappelle Madame Sylvia Pinel.

Mise en place d’une nouvelle grille d’évaluation
Le CNVVF (Conseil National des Villes et Villages Fleuris) a créé une grille d’évaluation plus rigoureuse et opérationnelle pour permettre aux communes de se positionner et mesurer les points sur lesquels elles peuvent s’améliorer. Avec près de 60 critères, elle évalue aussi bien le fleurissement de la commune que son engagement dans l’amélioration de la qualité de vie, de l’accueil des visiteurs, à travers une démarche de valorisation paysagère et environnementale. Un accompagnement pédagogique pour harmoniser les évaluations
L’application de la nouvelle grille se met en place par la formation de l’ensemble des membres du jury qui attribuent le label, à l’échelle régionale et nationale, entre octobre 2013 et juin 2014. Un guide pratique, ainsi qu’un film pédagogique de 6 minutes ont été réalisés pour présenter cette démarche aux membres du jury et aux communes.

Des outils pour mieux communiquer
Le nouveau site www.villes-et-villages-fleuris.com a été complètement remanié pour offrir au Grand Public un éventail plus large d’informations sur les communes labellisées. De nouvelles rubriques ont vu le jour et peuvent être enrichies directement par les communes : les jardins à découvrir, l’agenda des événements, un diaporama de photos, une géolocalisation… Enfin, pour les communes adhérentes, de nouveaux services seront mis à leur disposition :

  1. Un kit média pour les aider à mieux communiquer sur le label et sa capitalisation,
  2. Le Guide numérique « mode d’emploi » de la nouvelle grille,
  3. Un espace dédié sur le site pour déposer leurs événements « verts ».

À propos du CNVVF
Association loi 1901, le Conseil National des Villes et Villages Fleuris (CNVVF) est chargé d’organiser et de promouvoir le label Villes et Villages Fleuris. Son Conseil d’Administration est composé de représentants du secteur public (ministères, collectivités locales, organismes publics) et des secteurs professionnels du tourisme, de l’horticulture et du paysage. Une équipe de 4 personnes en assure le fonctionnement. Le CNVVF constitue le cadre général de l’organisation, il est le seul garant du label.