fév 042014
 

Libellule, photo SNPN
À l’occasion de la Journée mondiale des zones humides 2014, Benjamin Bricault (SNPN) et Xavier Houard (Opie/SfO) proposent une conférence sur les zones humides et les libellules franciliennes le mercredi 5 février 2014, de 19h à 21h.

Malgré le fort taux d’urbanisation en Île-de-France, la région présente une grande diversité de zones humides. Ces milieux abritent une faune et une flore souvent caractéristiques. Parmi ces espèces, on considère les libellules et les demoiselles comme emblématiques.

Mais qu’entend-on exactement par « zones humides » ? A quoi servent-elles ? Par quoi sont-elles menacées ?
En quoi les libellules y sont si emblématiques ? Comment mieux les connaître et les préserver ?
C’est à toutes ces questions et à celles que vous vous poserez sur le sujet que répondront les deux intervenants durant cette conférence.

Amphithéâtre de la SNHF
84 rue de Grenelle, 75007 Paris.
Métro : ligne 12, station Rue du Bac.
Entrée gratuite, réservation obligatoire (140 places disponibles) : snpn@wanadoo.fr ou 01 43 20 15 39.

jan 282014
 

Adaptées à leur environnement et accompagnant les saisons, comment les plantes à fleurs captent-elles les signaux qui distinguent les périodes de l’année ? Comment les fleurs se développent-elles ? Comment se forment les fruits et les graines ? La SNHF et la Société Française d’Orchidophilie (SFO) se proposent d’explorer les différentes facettes de cet aspect fondamental de la vie des plantes lors de cette journée de conférences et d’échanges.

Affiche de la journée de conférences et d'échanges Fleurs et floraison, SNHF, ParisProgramme *
8h30 Accueil.
9h15 Ouverture : Henri Delbard, Président de la SNHF, Pierre Laurenchet, Président de la Société Française d’Orchidophilie (SFO), Fabienne Giboudeaux, Adjointe au Maire de Paris, chargée des espaces verts.
9h30 Fleurs et floraison : variations sur un thème imposé. Marianne Delarue, maître de conférences, Institut de biologie des plantes, Université Paris-Sud.
9h50 L’architecture de la fleur et sa sexualité. Alain Jouy, Président d’honneur de la Société Française d’Orchidophilie (SFO).
10h10 De la fleur à la graine. Aline Raynal-Roques, professeure, Muséum National d’Histoire Naturelle.
10h30 Discussion.
11h00 Pause.
11h30 La floraison des arbres fruitiers et l’alternance de production, Baptiste Guitton, lauréat du prix de thèse SNHF 2013.
11h55 Floraison des arbustes ornementaux, incidence des tailles. Pascal Prieur, auteur, formateur, Les Arbusticulteurs.
12h20 Fertilisation et fleurissement, Hervé Brutelle, technicien de secteur, Everris France.
12h45 Discussion.
13h15 Déjeuner.
14h30 Les fleurs en ville : de la fleur au fleurissement. Brigitte Carmine, ingénieur agronome, ingénieur horticole.
14h55 D’où sont issues les fleurs des rosiers qui nous enchantent ? Jacques Mouchotte, ancien Directeur de recherche Meilland International.
15h20 Les orchidées, comment faire refleurir nos orchidées ? Alain Benoît, responsable orchidées tropicales, Société Française d’Orchidophilie (SFO).
15h45 Discussion.
16h15 Pause.
16h30 La fleur et l’art, Françoise Piquet-Vadon, peintre botaniste, membre de la Société Française d’illustration botanique (SFIB).
17h00 Synthèse de la journée, Yvette Dattée, Présidente du conseil scientifique de la SNHF.
17h10 Clôture et remerciements.
17h15 fin.
* sous réserve de modifications

Cliquer pour vous inscrire en ligne

Affiche de la journée de conférences et d'échanges Fleurs et floraison, SNHF, Paris
Informations pratiques

Société Nationale d’Horticulture de France
84, rue de Grenelle, 75007 Paris.
Tarif : 45 € et 36 € pour les adhérents.
Tarifs pour participants avec convention* : 100 € et 80 € pour les adhérents.
Tarif sans le buffet : 20 € et 16 € pour les adhérents.
*Convention de stage et attestation de présence seront établies, pour les entreprises et collectivités. Numéro d’agrément SNHF : 11 75 42778 75.
Tél. : 01 44 39 78 78.
Courriel : info@snhf.org

www.snhf.org

déc 142013
 

Planche de photos de légumes © Patryssia Fotolia.com
Ce concours grand public, organisé conjointement par la SNHF, l’Association JARDINOT et le GNIS, est ouvert à tous les jardiniers. Il récompense des jardins potagers remarquables au niveau de la diversité des légumes cultivés, des bonnes pratiques de jardinage et de l’esthétique du jardin. Il met également à l’honneur des potagers particulièrement bien aménagés en vue de préserver la nature et sa biodiversité avec des prix décernés par l’Association Noé Conservation. De même, les jardiniers participants qui œuvrent pour sensibiliser à l’amélioration et au respect du cadre de vie, en particulier auprès des jeunes, sont distingués dans l’Ordre de Romarin par l’Association pour le Respect de l’Homme et de la Nature.

Ce concours est organisé en partenariat avec CP Jardin, Noé Conservation, La Vie du Jardin et des Jardiniers, l’Association pour le Respect de l’Homme et de la Nature et Revex.

Tous les potagers peuvent concourir
Pour tenir compte de la diversité des potagers et de leur environnement, les jardiniers peuvent s’inscrire dans l’une des catégories :

  • jardin potager privatif,
  • potager dans un ensemble collectif de jardins (centre de jardins, jardins familiaux…),
  • jardin potager privatif situé dans un environnement paysager (château, grand parc…),
  • jardin ou parcelle pédagogique, réalisé sur initiative individuelle ou avec la participation d’associations de jardiniers ou de sociétés d’horticulture,
  • jardins potagers innovants conçu et réalisé par un particulier amateur, une association ou structure similaire, à son initiative. Le critère d’originalité pourra porter sur le lieu, la technique, la conception, l’aménagement, l’information mis à disposition lors des visites ou tout autre critère réellement inhabituel.

Comment participer ?
C’est très simple : Téléchargez le dossier de candidature sur le site de la SNHF, de l’Association JARDINOT ou du GNIS et renvoyez- le accompagné de plusieurs photographies de l’année à la SNHF, 84 rue de Grenelle, 75007 Paris avant le 30 juin 2014. Le dossier et le règlement sont également disponibles sur simple demande auprès de la SNHF ou par courriel à info@snhf.org.

Un jury composé de personnalités de monde du jardin est chargé d’étudier les dossiers et de réaliser une première sélection à partir des informations et photos transmises. Les jardins retenus seront visités au cours de l’été et le jury se réunira à l’automne pour délibérer et établir le classement définitif des lauréats dans chacune des catégories. La proclamation des résultats et la remise des prix se dérouleront à la SNHF à Paris en décembre 2014.

De nombreuses récompenses pour les lauréats
En complément des distinctions, tous les lauréats reçoivent des abonnements à des revues, des semences, des végétaux, des outils de jardinage et des ouvrages sur les jardins et les potagers.

Vous cultivez votre potager avec plaisir, enthousiasme et passion ?
N’hésitez plus ! Inscrivez votre jardin au Concours National des Jardins Potagers 2014.

oct 222013
 

Affiche de la conférence publique "La biodiversité, s'inspirer de la nature pour innover durablement"

Dans le cadre de son cycle de conférences mensuelles, Natureparif vous invite à rencontrer Isabelle Delannoy, ingénieure, agronome et auteure, administratrice de l’institut Inspire et fondatrice de DO Green, le jeudi 24 octobre 2013, de 18h à 20h à l’auditorium de la Société Nationale d’Horticulture de France (Paris 7e).

Depuis 40 ans, des acteurs du monde entier ont développé de nouvelles stratégies durables dans tous les secteurs : agriculture, énergie, habitat, gestion des déchets et de l’eau, mobilité, biens d’équipement et de consommation… Si nous regardons cette période sous l’angle des innovations, nous pouvons voir que nous nous trouvons dans une période de renaissance exceptionnelle dans l’histoire technologique et économique.

La nature offre une diversité de solutions extrêmement variées, résultat de 3,8 milliards d’années de recherche et développement ! Et cela dans le respect de quelques principes relativement simples : un solvant universel, H2O, une chimie à température ambiante, l’utilisation de matériaux facilement mobilisables, renouvelables et dont les produits, même toxiques sont biologiquement recyclables et remis à disposition pour de nouvelles créations. Le vivant, nage, vole, habite dans tous les environnements même les plus extrêmes en innovant de manière permanente.

Les acteurs s’en inspirent de plus en plus, pour mettre en place des modèles couplant la productivité humaine à la réhabilitation des écosystèmes et des liens sociaux. En somme, une économie que l’on peut qualifier de « symbiotique ». Tout semble montrer qu’une économie vraiment durable est en marche, qu’il s’agit aujourd’hui de reconnaître, d’amplifier, de faire croître.

Cette conférence vous apportera les clefs de compréhension sur les enjeux écologiques, pas seulement en terme de diminution des pressions sur les écosystèmes, mais également de restauration écologique.

Informations pratiques
SNHF
84 rue de Grenelle, 75007 Paris.
Métro : ligne 12, station Rue du Bac.
Entrée gratuite dans la limite des places disponibles.

sept 182013
 

Logo de la Société Nationale d'Horticulture de FranceÀ l’occasion de la Fête des Jardins de Paris, la SNHF fête le quadricentenaire de la naissance d’André Le Nôtre et vous ouvre ses portes samedi 21 septembre 2013 pour vous faire découvrir les plantes appréciées par Louis XIV et ses contemporains.

Exposition-vente de plantes et de livres, conférences et animations jardinage, il y en aura pour tous les goûts !

Conférences

  • 11h : « Présentation des jardins du château de Vaux-le-Vicomte », par Alexandre de Vogüé, directeur mécénat et communication du château de Vaux-le-Vicomte.
  • 14h : « André Le Nôtre, qui était-il ? », par Jean-Louis de la Celle, président de la Société d’horticulture d’Angers.
  • 16h : « L’Horticulture au Grand Siècle », par Frédéric Pernel, président de la section Art des jardins à la SNHF.

Animations jardinage

  • Conseils de jardinier
    Guy Tournelec, un jardinier hors pair vous délivrera tous ses secrets pour la taille d’arbustes et les soins préventifs au jardin.
  • Ateliers enfants
    Création végétale, coloriage, collage… Les plus petits vont adorer!

Et encore…
La signature du dernier ouvrage d’Élisabeth et Jérôme Jullien, Diagnostic et soins des plantes au jardin, sur le stand Jardiner autrement (de 14 à 17h), des visites commentées de la bibliothèque, une exposition d’ouvrages anciens, une tombola avec de nombreux lots : plantes, livres et outils de jardinage.

Samedi 21 septembre 2013 de 10 h à 19h
Entrée libre
Au siège de la SNHF, 84, rue de Grenelle, 75007 PARIS.
Contact : info@snhf.org

sept 162013
 

Affiche de la conférence : "Les plantes et leurs noms : histoires insolites "

Pour les êtres humains, savoir nommer est essentiel. Connaître l’origine des noms des plantes et savoir comment ils ont été composés nous amène à mieux les comprendre. François Couplan animera une conférence organisée par Natureparif sur l’origine des noms communs et botaniques des plantes les plus courantes de nos régions.

L’étymologie comporte souvent des anecdotes, donnant du sens au mot. Elle aide à créer une relation avec la plante, dont nous serons plus proches et qu’ainsi nous retiendrons mieux. Elle nous permet également d’orthographier correctement les noms des plantes et nous aide à « digérer » ces noms latins qui nous paraissent souvent barbares. Découvrir l’origine des termes de botanique, comme des autres mots de notre langage nous fait plonger dans l’histoire multimillénaire des peuples et des cultures.

À travers leur nom, les plantes nous content souvent leur histoire. Celle, par exemple, des pâquerettes dont les fleurs éclosent à proximité des fêtes de Pâques, celle de la berce dont l’apparence « mal léchée » fait penser à un ours (bär, en allemand), celle encore de la belladonne, d’origine italienne, utilisée à la Renaissance pour vivifier le regard des belles femmes (bella donna, en italien) ou encore du calice enflé de l’alkékenge qui lui vaut son nom d’amour en cage.

Cette conférence nous dévoilera l’origine des noms communs et botaniques des plantes les plus courantes de nos régions : les plantes sauvages, les légumes, les condiments, les fruits, les plantes ornementales et les autres plantes (d’usages divers). Nul besoin d’être botaniste ou spécialiste pour apprécier l’étymologie des plantes : il suffit de s’intéresser au monde végétal, vouloir mettre un nom sur une plante et la laisser nous parler d’elle…

François COUPLAN, Éthnobotaniste, Docteur-ès-Sciences, Muséum national d’Histoire naturelle
Jeudi 19 septembre 2013 de 18h à 20h
À l’auditorium de la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF), au 84 rue de Grenelle, 75007 Paris (Métro : ligne 12, station Rue du Bac).
Entrée gratuite (mais la salle est complète).
Compte tenu du nombre important de réservations, la conférence sera retransmise en direct sur la page d’accueil du site internet de Natureparif.