mai 232014
 

Affiche des Journées doullennaises des Jardins d'Agrément, citadelle de Doullens (Somme)
À moins de deux heures de Paris et à une heure de Lille, Doullens (Somme), « Ville Fleurie », située non loin de la Baie de Somme, accueille en sa Citadelle, l’une des dix premières fêtes des plantes françaises. La Fête des plantes de la Citadelle de Doullens des 24 et 25 mai 2014 aura pour thème « Les plantes, compagnes des hommes et de leur Histoire ». Une belle excursion au vert et dans les fleurs pour ce prochain week-end !

Alors que la France commémorera en 2014 le centenaire de la Première Guerre mondiale à laquelle, dans la mémoire collective, le coquelicot est associé, la Fête des plantes de la Citadelle de Doullens (Somme) des 24 et 25 mai aura pour thème « Les plantes, compagnes des hommes et de leur Histoire ». En point d’orgue de l’exposition-vente de végétaux en présence d’une soixantaine de pépiniéristes, une exposition permettra de mieux connaître les végétaux ayant jalonné la grande et la petite histoire des hommes.

L’histoire des plantes est intimement liée à l’histoire des hommes depuis les origines de l’espèce humaine et le demeurera jusqu’à la disparition de l’homme de la surface de la Terre. Décoratives comme la rose et le lilas, nourricières comme la pomme de terre et le sarrasin, médicinales comme le calendula et le saule, symboliques comme le coquelicot et le chêne, magiques comme l’armoise et le pavot… les plantes incarnent pour chacun de nous, des propriétés, des symboles, des émotions, des souvenirs… Chacun tisse avec une fleur ou un arbre une histoire intime. L’exposition montrera combien les plantes sont inhérentes à la culture et à l’histoire de l’humanité. Textes, illustrations ainsi qu’un mini-jardin de pots, conteront l’épopée des plantes originaires de contrées lointaines ; végétaux rapportés par des botanistes voyageurs, explorateurs et militaires, comme Victor Jacquemont (1801-1832), Joseph de Jussieu (1704-1779), Armand David (1826-1900), Jean-Marie Delavay (1834-1895). Cette exposition témoignera de l’histoire de l’Homme à travers son rapport au monde végétal.

Parmi les exposants, des jardiniers-pépiniéristes et des pépiniéristes-voyageurs comme Michel Lumen (vivaces d’origine himalayenne) ou Didier Fogeras (bambous, graminées d’Extrême-Orient) feront part au public de leur connaissance des plantes et de leurs origines. Continue reading »

juil 212012
 

Glycine en arbre cultivée dans un gros pot dans le centre ville d'Amiens (Somme)

La municipalité d’Amiens (Somme) a installé des énormes potées dans le centre ville, certaines étant plantées de belles glycines en arbre avec au pied un tapis de plantes vivaces. Tout un jardin en un seul pot, mais il faut dire qu’il est de taille !

Glycine en arbre cultivée dans un gros pot dans le centre ville d'Amiens (Somme)

Des potées à revoir au printemps prochain quand les grappes de fleurs pendront aux branches des glycines. Cela devrait être ravissant.
Vu les pousses démesurées qui partent en tous sens, les pieds de glycine sont très bien dans leurs pots et ne semblent pas souffrir. C’est donc une bonne idée à reproduire, bien sûr pas sur un balcon qui ne supporterait pas le poids de tels contenants. Mais dans une cour ou une grande allée… À chacun d’y inventer son jardinet.

déc 282011
 

Lavatère arbustive en fleur fin décembre à Ferrières (Somme)

Malgré l’arrivée officielle de l’hiver, la douceur persiste un peu partout en France. J’ai été surpris de pouvoir contempler encore des lavatères arbustives bien fleuries le lendemain de Noël en Picardie… Y’a plus de saison !

Lavatère arbustive en fleur fin décembre à Ferrières (Somme)

Il y a les roses de Noël (les vraies des rosiers et les hellébores), les rhodos de Noël et bien d’autres fleurs des jardins ou sauvages qui jouent les prolongations ou sont simplement de saison. Mais il faut cette année ajouter une belle lavatère en arbre… Vue dans un charmant petit village de la Somme (80), à Ferrières, pas très loin d’Amiens. Et qui plus est, il y avait un agréable rayon de soleil hivernal qui rendait la balade digestive encore plus agréable.

sept 202011
 

Grosse potée rose avec pétunias Surfinia et palmier dans Amiens en fin d'été (Somme), 18 septembre 2011, photo Alain Delavie

Un pot suffit pour créer tout un jardin, surtout quand la potée a des dimensions XXL comme cet imposant contenant rose vif installé devant la gare du Nord d’Amiens (Somme).

Grosse potée rose avec pétunias Surfinia et palmier dans Amiens en fin d'été (Somme), 18 septembre 2011, photo Alain Delavie

Le décor est plutôt estival et exotique. Il ne devrait guère résister aux basses températures de la mauvaise saison. Mais tous les arrangements sont possibles, avec des fleurs annuelles, des plantes vivaces, des arbustes à fleurs ou à feuillage décoratif, des plantes grimpantes… Bref, cette potée imposante permet d’installer un jardinet, facile à entretenir car à portée de main. Plus besoin de se baisser !

Je n’aime pas le rose, surtout celui-ci, mais je préfère cette potée à bien des vasques installées dans les villes, souvent très laides…

avr 242011
 

Le Petit Poucet est une des grandes pâtisseries d’Amiens (Somme). De passage quelques jours dans la capitale picarde à l’occasion du week-end de Pâques, je n’ai pas résisté aux délices du Maître Pâtigoustier, notamment à sa religieuse à la framboise, parfum inhabituel. Tout simplement exquise !

Gourmandise, dessert, religieuse et macaron

Religieuse et macaron à la framboise, pâtisserie Le Petit Poucet, Amiens (80), avril 2011, photo Alain Delavie

Et jolie à regarder…
Pas seulement une religieuse, car c’est en fait un duo de religieuse (pour le bas du gâteau) et de macaron, parfumés et glacés à la framboise. Avec un décor en chocolat orné de fleurettes et coccinelle.

Gourmandise, dessert, religieuse et macaron

Religieuse et macaron à la framboise, pâtisserie Le Petit Poucet, Amiens (80), avril 2011, photo Alain Delavie

Sucrée et acidulée juste comme il faut, légère à souhait, un vrai parfum de framboises…
L’essayer, c’est l’adopter !
Heureusement que la pâtisserie est à Amiens…