jan 132010
 

Le concept de tableau végétal commercialisé par WallFlower s’impose comme un véritable succès commercial avec plus de 100 000 tableaux vendus depuis son lancement en février 2008.

Tableau végétal

Composition WallFlower (DR)

Le tableau végétal WallFlower, inspiré des murs végétaux, est un véritable mini-jardin vertical. Cet objet de décoration est avant tout une plante ou une composition de différentes plantes. Le concept intègre un système de culture vertical breveté et doté d’une irrigation par capillarité avec réservoir d’eau.

Le cadre WallFlower est aujourd’hui commercialisé par des jardineries telles que Botanic ou Truffaut.

Tableau végétal

Composition Lima (Small, Wengé), WallFlower (DR), exclusivité Botanic

Quelques chiffres clés :
En décembre 2009, les ventes de WallFlower ont atteint 500 000 euros confirmant le positionnement d’objet de décoration, mais également l’approche « cadeau » adoptée par le public.

2010 : année de déploiement international pour WallFlower
Fort de son succès en France, WallFlower met en place les facteurs de son développement à l’international. Le site www.wallflowerconcept.com est désormais consultable en français, anglais, allemand et néerlandais.
Depuis le début de l’exercice, les jardineries Intratuin, enseigne leader aux Pays Bas, mais également présente en Belgique, distribuent la gamme WallFlower et d’autres accords internationaux devraient suivre dans les mois à venir.

jan 102010
 

La dernière création de l’architecte Jean-Jacques Hubert (H2oarchitectes), baptisée Miroir en herbe, attire par sa présence simple et évidente et révèle une poétique de l’usage.

Tableau végétal

Miroir en herbe, projet de Jean-Jacques Hubert (H2oarchitectes), collection Mobilier cultivé, édité par Compagnie.

« Les philosophes antiques se sont souvent tournés vers la nature dans un but contemplatif. Elle leur servait de miroir.

Le projet de « Miroir en herbe » revisite, à sa manière, l’esprit contemplatif. Cependant, l’image contemporaine que l’on cherche ici à restituer se veut plus complexe. La nature déborde, elle se reflète. L’image de soi est fragmentée. Les frontières entre nature et culture sont brouillées.

Tableau végétal

Miroir en herbe, projet de Jean-Jacques Hubert (H2oarchitectes), collection Mobilier cultivé, édité par Compagnie.

C’est le twist (la déformation géométrique) du rectangle qui donne à voir la nature. Les plantes se logent dans le creux de la déformation. La figure de base peut se répéter à l’infini passant alternativement de l’objet à la surface et de la surface à l’objet. Le tout est un peu plus que la multiplication de sa partie. »
(Miguel Mazeri, anthropologue).

Tableau végétal

Miroir en herbe, projet de Jean-Jacques Hubert (H2oarchitectes), collection Mobilier cultivé, édité par Compagnie.

La nature prend racines dans les meubles. Les végétaux s’exposent sur les murs. Ils se laissent admirer tout en apaisant nos sens et en purifiant l’air de la maison.
Les bacs en aluminium se superposent à volonté pour former un véritable tableau végétal design.
À partir de 195 euros.
Collection « Mobilier cultivé » édité par Compagnie.

déc 102009
 

Nouvelle composition exposée dans le cadre de Tempête de neige, l’exposition d’art floral de Noël de la SNHF qui s’est déroulée la semaine dernière à Paris : la création d’Ariane Boyer (Association Sevran Ville verte Ville fleurie).

Art floral de Noël, création d'Ariane Boyer, Exposition Tempête de neige (SNHF), décembre 2009, photo Alain Delavie

Art floral de Noël, création d'Ariane Boyer, Exposition Tempête de neige (SNHF), décembre 2009, photo Alain Delavie

Sur un fond de grandes feuilles de palmier retaillées, quelques petites roses doubles blanches (ou des petites renoncules doubles selon les arrivages chez votre fleuriste), un peu d’asparagus et des rameaux de genêt blanc. Le tout maintenu sur une structure métallique aux formes géométriques qui permet d’exposer la composition sur un mur, comme un tableau végétal.

mai 012009
 

L’engouement suscité par les murs végétaux depuis quelques années a favorisé la création d’un nouveau concept : le tableau végétal. Ce petit jardin d’intérieur ou d’extérieur vous garantie une décoration originale, tout en vous permettant de bénéficier des propriétés dépolluantes des plantes.
Accroplant propose une alternative simplifiée pour exposer les végétaux en limitant les contraintes du mur végétal. Cette nouvelle génération de tableau se distingue des solutions existantes par sa technicité et sa durabilité dans le temps. L’utilisation d’un nouveau substrat résout la problématique d’asphyxie des plantes grâce à une parfaite maîtrise de la culture en hydroponie.

Ce tableau végétal peut se positionner à l’extérieur (plantes aromatiques ou fleuries, fraisiers) comme à l’intérieur en privilégiant les plantes dépolluantes. Les coloris sont visibles sur le site internet : www.accroplant.com. Deux nouveautés plus design sont désormais proposées : alu et carbone.
Le produit comporte une réserve de substrat hydroponique de 15 litres élaboré spécialement pour la culture verticale, en partenariat avec l’Institut National Horticole. Accroplant est composé d’une réserve de substrat d’une capacité de 15 litres dans laquelle se développent les racines. Une réserve d’eau d’1,5 litres permet l’autonomie du tableau grâce à un feutre qui provoque la remontée de l’eau par capillarité. Le surplus d’arrosage descend par gravité dans la réserve d’eau. Un système de vidange permet d’extraire l’eau. L’hydroponie est un système de culture hors sol qui permet de faire pousser les plantes sur un support de culture inerte. Le substrat joue un rôle d’éponge permettant d’avoir un bon ratio eau-air, nécessaire au bon développement des plantes.

Le principal avantage de ce produit est qu’il soit réimplantable et garanti 2 ans. Le kit de plantation s’achète à part, mais est compris dans le prix d’achat de départ. C’est l’investissement d’un petit mur végétal autonome.

Showroom : 102, avenue Pasteur à Angers (49),
ouvert les mardi, vendredi et samedi.

Informations sur le site : www.accroplant.com
nov 122008
 

Vous vivez en pleine ville et vous n’avez pas de jardin ? Pas même un petit coin de balcon ou de terrasse… Qu’à cela ne tienne, vous pouvez quand même vous adonnez aux joies du jardinage d’intérieur sans tomber dans l’accumulation de potées fleuries. 3 idées pour jardiner autrement :

Un tableau végétal,
avec un maximum de plantes sur une petite surface, sans perdre de place au sol.Un terrarium planté uniquement de plantes exotiques,
une véritable « télévision » végétale, un rayon de soleil permanent, avec un entretien très réduit et plus de tache d’eau sur le parquet.
Un mini jardin aquatique, avec ou sans poisson, crevette ou autre bestiole.

Ce petit aquarium doté d’un éclairage performant, vous pouvez d’ailleurs l’utiliser aussi comme un terrarium et envisager la culture de petites plantes comme un saintpaulia, un épiscia (impossible à garder dans un appartement car l’air ambiant est bien trop sec) ou des petits bégonias Rex. Vous serez surpris par les résultats spectaculaires et les floraisons généreuses. Et ça, même dans une pièce complètement noire, sans lumière naturelle…