juil 182010
 

La minuscule orchidée bijou achetée lors de la dernière édition du salon Édénia 2010 à Cergy-Pontoise (95) a pris de l’ampleur tout en gardant sa superbe couleur pourpre foncé brillant. Une hampe florale toute en finesse se dresse au-dessus du feuillage.

Orchidée bijou

Crepidium metallicum dans son terrarium, juillet 2010, photo Alain Delavie

Dimensions raisonnables pour le feuillage et la hampe florale. Cette petite espèce d’orchidée (Crepidium metallicum) ne déborde pas de son petit terrarium, contrairement à mes autres orchidées bijoux, notamment Macodes petola, que j’ai du déménager car les petits pieds avaient envahi le bac et touchaient le couvercle. J’ai tout transféré dans un grand terrarium en compagnie d’autres espèces d’orchidées bijoux et de mon pied de sélaginelle bleue qui ne cesse de pousser à vue d’oeil. Photo quand tout aura pris plus bel aspect !

Toutes ces plantes que je pensais fragiles et difficiles à cultiver sont en fait sans soucis quand elles sont cultivées dans un terrarium sous éclairage artificiel. Il faut juste faire attention à ne pas détremper le substrat, ni à le laisser trop se dessécher. Pas très contraignant !

avr 222010
 

J’aime les bégonias, que dis-je, j’adore ces plantes exotiques, plantes d’intérieur ou de potées pour les coins ombragés du jardin. J’ai trouvé un pied de Begonia conchifolia var. rubrimacula lors de l’exposition Edénia 2010, qui s’est tenue à Cergy-Pontoise (95) fin mars dernier.

Plante d'intérieur

Begonia conchifolia var rubrimacula dans un de mes terrariums, avril 2010, photo Alain Delavie

Cette petite espèce botanique d’origine américaine (Costa-Rica) séduit par ses feuilles en forme de coeur allongé d’un joli vert vif brillant, avec une macule rouge vif au niveau de l’insertion du pétiole de la feuille. Vert et rouge vif, charmant tout simplement !
Le feuillage et les tiges sont très charnues et très cassants aussi. Il faut faire très attention quand on manipule la plante pour ne pas se retrouver avec des bouts de feuilles séparés du pied mère. La floraison apparaît au coeur de la touffe et se dégage du feuillage. Les petites fleurs blanches apparaissent au-dessus des feuilles.

Ce bégonia d’intérieur apprécie une atmosphère relativement humide (forte hygrométrie) qu’il est difficile d’obtenir dans un appartement ou une maison, surtout quand on chauffe. Forte humidité ambiante car il n’aime pas avoir un sol détrempé, qui fait pourrir ses racines. Comme de nombreux bégonias d’ailleurs. Il pousse mieux dans un terrarium, ses petites dimensions (15 à 20 cm de hauteur environ) permettant un petit bac. J’ai installé mon pied avec des chiritas (Chirita tamiana) sous une lampe de 11 watts. Un duo de petits bijoux végétaux…

avr 012010
 

C’est une de mes trouvailles lors du dernier salon Édénia 2010 à Cergy-Pontoise. Cette sélaginelle présente un feuillage très découpé qui prend des iridescences bleu électrique très spectaculaire. Comme Selaginella willdenowii, mais avec un port plus traçant.

Feuillage iridescent bleuté

Selaginella sp. dans un de mes terrariums, mars 2010, photo Alain Delavie

Dans mon petit terrarium et sous la lampe horticole, la couleur bleue est peu visible.

Plantes d'intérieur

Selaginella sp. dans un de mes terrariums en compagnie d'un saintpaulia miniature, mars 2010, photo Alain Delavie

Il faut en fait placer la plante dans la pénombre pour admirer ses reflets bleutés incroyables. À côté du saintpaulia miniature, elle va avoir beaucoup de lumière, mais c’est le seul endroit libre que j’avais, elle bénéficie au moins d’une atmosphère très humide et d’une température régulière tempérée.

fév 112010
 

C’est le plus petit de mes saintpaulias, un des minis hybrides parmi les plus miniatures semble-t-il. C’est aussi la dernière de mes plantes reçues des États-Unis à fleurir. Un look de violette, adorable.

Violette du Cap miniature

Saintpaulia miniature 'Rob's Twinckle Blue' dans un terrarium, février 2010, photo Alain Delavie

La photo trahit la véritable couleur des fleurs de cette Gesnériacée miniature, qui sont bleu violet plus foncé dans la réalité. Des petites fleurs simples, qui ne s’ouvrent pas complètement, ce qui leur donne un petit air de clochette.

Violette du Cap miniature

Saintpaulia miniature 'Rob's Twinckle Blue' dans un terrarium, février 2010, photo Alain Delavie

Ce saintpaulia mérite bien son surnom de violette du Cap, même si cet hybride est né aux États-Unis.
Petit, mais vigoureux, avec une belle rosette de feuilles bien saines et brillantes. Avec une profusion de boutons floraux qui laisse augurer une floraison généreuse.
Vivement le printemps que je puisse le multiplier !

jan 282010
 

La floraison de mon saintpaulia à fleurs jaunes continue et s’épanouit chaque jour un peu plus. Le jaune est toujours très léger, mais les fleurs sont superbes, de véritables petites roses.

Violette du Cap à fleurs jaunes

Saintpaulia 'Warm Sunshine' dans un terrarium, photo Alain Delavie

Les fleurs sont vraiment très belles et je suis très impatient de voir le pied davantage fleuri.

Violette du Cap à fleurs jaunes

Saintpaulia 'Warm Sunshine' dans un terrarium, photo Alain Delavie

Un joli blanc nacré suffusé de jaune en touche légère.

jan 202010
 

Mon Saintpaulia ‘Rob’s Twinckle Blue’, un des plus petits parmi les saintpaulias miniatures, a beaucoup grossi depuis sont arrivée des États-Unis. Il mesure bien six centimètres de diamètre maintenant et les premiers boutons floraux apparaissent.

Violette du Cap miniature

Saintpaulia miniature 'Rob's Twinckle Blue', 18 janvier 2010, photo Alain Delavie

Riquiqui, n’est-ce pas ?
Aucun problème de place avec cette Gesnériacée lilliputienne. Mais sa petite taille ne l’empêche pas d’avoir de belles feuilles vigoureuses quoique très petites.Les boutons floraux sortent à peine du feuillage, il va falloir encore attendre quelques semaine avant d’admirer la floraison.

Mini violette du Cap

Saintpaulia miniature 'Rob's Twinckle Blue' dans un terrarium, 18 janvier 2010, photo Alain Delavie

Pour les impatients, la photo d’une potée fleurie de Saintpaulia ‘Rob’s Twinckle Blue’ et de ‘Rob’s Twinckle Pink’.

Au printemps, j’essaierai de prélever quelques boutures de feuille pour remplir petit à petit le terrarium, un nano cube 10 litres Dennerle.